RokSearch



L’Aixois Synthes’3 D se développe sur le marché nord-américain

Installé depuis 2012 à Orlando, Synthes’3 D, spécialiste d’images de synthèse 3D et d’applications B to B, est en train de renforcer son développement à l’international.

Avec déjà un CA de 1,2 M€, 25 collaborateurs dont 13 à son siège aixois, l’autre moitié se répartissant dans les filiales d’Angers, Brest, Lyon, et en Floride, la start-up fondée en 2007 par Vivien Poujade (tombé dans la 3 D à l’âge de 11ans) se solidifie désormais outre-Atlantique. Avec deux produits de sa suite Odolium  (applications pour tablettes et smartphones des commerciaux  leur permettant d’augmenter productivité et CA), l’entreprise compte bien conquérir les USA et le Canada. « Il s’agit de Cloud-my-media, un espace documentaire 100% personnalisable, et Use-my-forms, gestionnaire de formulaires partagés », précise Vivien Poujade. Concrètement, Synthes’ 3D a fait appel à une équipe de consultants chargés de recruter un réseau de prescripteurs-revendeurs sur le marché nord-américain qui développera un portefeuille de clients représentatifs destinés à devenir des références. Par ailleurs, Synthes’ 3D  fait tester ses solutions logicielles par l’organisme Technology Evaluation Center (TEC) qui constitue un guide pour les acheteurs potentiels du monde entier, afin de démontrer que les applications Odolium « font bien ce qu’elles promettent de faire, notamment pour des PME avec une force de vente allant jusqu’à  une centaine de commerciaux ». Alors que la concurrence en matière d’applications B to B est vive aux Etats-Unis « nos produits présentent trois particularités : applis fonctionnant en mode non connecté à Internet, forte personnalisation du contenu et du graphisme, grande simplicité d’utilisation », insiste Vivien Poujade qui espère ainsi doubler son CA à l’international. Et travaille également à un projet de joint-venture dans l’Illinois.

Marie-Odile Helme

Photo ©Synthes’3D