Imprimer cette page
03
mai

ColorBüs revisite les panoramas marseillais

Écrit par 
Publié dans Services


L'ex-Open Tour change d'identité et d'image pour devenir ColorBüs sous l'impulsion d'une équipe remplie de projets pour ces bus à impériale également privatisables !

En 2016, Julien Guedj, Marie-Eva, Nicolas et Bertrand Swaton se sont associés pour reprendre à la RATP, avec l'appui de la société d'investissement M Capital Partners, la responsabilité à Marseille des bus à impériale "Open Tour". "Nous voulions concevoir et développer une offre 100% marseillaise en s'inspirant du meilleur de ce qui se fait dans d'autres grandes métropoles mais avec notre touche personnelle, explique Julien Guedj. Nous avons acquis un 3ème bus pour augmenter les fréquences, ouvert une agence sur le port pour accueillir en plusieurs langues les visiteurs, renforcé les services, recruté du personnel...". Cet investissement, évalué à 500 000 euros, a produit des résultats : entre 2015 et 2016, la fréquentation a atteint 75 000 passagers contre 52 000 l'année précédente. Sur le 1er trimestre 2017, le rythme de progression s'accentue encore : + 50% par rapport à la même période l'an dernier. Alors que 9 000 croisiéristes débarquaient à Marseille fin avril, les quatre partenaires ont présenté la nouvelle marque sous laquelle ils exploitent désormais un circuit de 14 arrêts entre Joliette / Vieux-Port / Pharo / Vallon des Auffes / Corniche / Notre-Dame-de-la-Garde : "ColorBüs" ! A bord, des commentaires enrichis, l'accès au Wifi et depuis l'étage, un aperçu des attraits de la ville, en particulier le long de la Corniche et autour de la Bonne Mère, qui surprendra tous ceux qui n'effectuent ce parcours qu'en voiture.

80% d'étrangers

Fin juin, 5 bus aux couleurs différenciées pour une capacité totale de 499 places, circuleront 7 jours sur 7 de 10h à 17h, avec la possibilité de monter et descendre à sa guise. "Nous voulons participer à l'essor touristique de Marseille, explique Nicolas Swaton. 80% de la clientèle est étrangère, mais nous voulons aussi attirer des Français. Quoi qu'on dise de son image, ils ont envie de la découvrir !". L'équipe réfléchit à un deuxième circuit en 2018 qui intègrerait le Stade Vélodrome, la cité du Corbusier et la Pointe Rouge... Elle prépare également une application mobile pour l'an prochain ainsi que des commentaires en portugais et coréen, après le chinois et le japonais ajoutés en 2017. Parmi ses objectifs figure aussi les entreprises qui souhaiteraient réserver une soirée sur-mesure pour leurs clients, partenaires ou salariés. Une banque a déjà exploré l'idée. "Les invités ont été époustouflés par le coucher du soleil depuis Notre-Dame-de-la-Garde" assure Bertrand Swaton. Les bus sont même habillables à une marque. A l'horizon 2020-2021, Julien Guedj espère atteindre les 100 000 passagers.   

Jean-Christophe Barla

Lu 633 fois Dernière modification le mercredi, 03 mai 2017 17:22

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Jean-Christophe BARLA

Dernier de Jean-Christophe BARLA