Imprimer cette page
15
septembre

Jean-Luc Monteil, Président du Medef PACA: "Dans la réforme du code du travail il y en a pour tout le monde"

Écrit par 
Publié dans Territoire

Fort du constat de la relativement faible participation aux manifestations contre la réforme du code du travail par ordonnances, le président du Medef Paca tire ses premiers enseignements.

«  Il y a une vraie frontière désormais entre ceux qui dans ce pays sont lucides, sont en prise avec les réalités du terrain et comprennent qu’il faut s’adapter et les autres qui sont désormais très minoritaires. C’est la bataille des modernes contre les anciens qui trouvent normal par exemple qu’un cheminot termine sa carrière a 50 ans comme si la pénibilité de ce métier était la même aujourd’hui qu’il y a 70 ans … ».

Macron irait donc dans le bons sens ? « Ce n’est pas une révolution en matière de législation sociale mais une avancée, une évolution positive mais attention à certaines décisions contre-productives. Vouloir intégrer le CICE dans la baisse des charges qui avait permis de créer 300 000 emplois en un an c’est faire augmenter en réalité le cout du travail de 7 milliards ». Pour le président du Medef Paca ce train de réforme est aussi équilibré : « il y en a pour tout le monde. Par exemple,  le plafonnement des indemnités prud’hommes est acté et c’est une vraie bonne nouvelle pour les entreprises surtout les PME qui vont pouvoir anticiper ce genre d’aléas, de l’autre côté les indemnités de licenciements sont augmentées de 25%. »

Thierry Debaille

Lu 613 fois Dernière modification le vendredi, 15 septembre 2017 15:38

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Thierry DEBAILLE

Dernier de Thierry DEBAILLE