Imprimer cette page
21
septembre

La CCI du Pays d'Arles rassemble toutes ses forces

Écrit par 
Publié dans Territoire

A Arles, la bataille des élections à la CCI avait crispé les esprits en 2016. En cette rentrée, les entrepreneurs affichent leur unité, compte tenu des grands dossiers qui concernent le territoire.

"Nous voulons présenter un front uni pour porter les projets de notre territoire et parler d'une seule voix au nom des entrepreneurs du Pays d'Arles" a annoncé le président de la CCI du Pays d'Arles, Stéphane Paglia, à l'occasion d'une réunion de rentrée de la chambre consulaire, le 19 septembre. A ses côtés, les représentants locaux des deux syndicats patronaux, Loïc Aparicio, président de l'Union Pour les Entreprises du Pays d'Arles, et Eric Tallagrand, président de la commission territoriale de la CPME. L'an dernier, la bataille avait été rude pour les élections consulaires mais les enjeux à affronter sur les 36 communes du ressort de la CCIPA conduisent à rassembler plutôt qu'à diviser. "Cette union est naturelle pour l'intérêt général des entreprises, confie ainsi Loïc Aparicio. Notre volonté de conserver une CCI en Pays d'Arles et de dynamiser le territoire nous rapproche tous". Pour Eric Tallagrand, "Nous devons montrer ce front commun sur l'un des dossiers les plus importants, le contournement autoroutier d'Arles". La réalisation de cette voie reste bloquée depuis 2013 alors que l'Etat la considérait comme prioritaire. Un tracé avait été acté. Mais la ville ne voit rien venir.

Investissements portuaires

"Avec les développements envisagés par le grand Port Maritime à Fos, avec Fos 4XL, l'attractivité nouvelle attendue de la Fondation Luma, le Pôle Nautisme de Port-Saint-Louis-du-Rhône, ce contournement s'impose plus que jamais. Nous avons un vrai travail de lobbying à mener" insiste Loïc Aparicio. Stéphane Paglia souhaite le voir inscrit au programme des prochaines Assises du Transport, d'autant plus que la chambre œuvre parallèlement à l'essor de son port fluvial. "Plusieurs millions d'euros vont y être investis pour doubler à l'horizon 2020 les flux de fret. Le site offre 25 hectares disponibles pour l'implantation de logisticiens intéressés par une stratégie multimodale. Des projets existent également sur la filière bois, les céréales haut de gamme, le ciment ou le recyclage de ferrailles". A Châteaurenard, la CCIPA soutient le projet d'expansion du Marché d'Intérêt National. Sur le plan touristique, elle va lancer de nouveaux événements sur l'ensemble du territoire, comme un salon dédié aux professionnels de l'hôtellerie-restauration du grand sud ou une compétition "e-sport", et décliner "Provence Prestige" sur d'autres communes. Quant au projet CIPEN (Cluster d'Innovation Pédagogique et Numérique), il fait l'objet de nouvelles réflexions liées aux difficultés de réhabilitation des anciennes Papèteries Etienne, en bord de Rhône, où il était initialement positionné. "Le planning devrait être défini en février 2018" indique le président.

Jean-Christophe Barla

Légende photo (JC Barla)

Eric Tallagrand (CPME), Stéphane Paglia (président de la CCI) et Loïc Aparicio (UPE) vont désormais promouvoir ensemble les atouts du Pays d'Arles et s'attaquer aux problématiques qui le pénalisent.

Lu 1392 fois Dernière modification le jeudi, 21 septembre 2017 11:25

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Jean-Christophe BARLA

Dernier de Jean-Christophe BARLA