Imprimer cette page
18
mai

SIMC, Nexity, Wiko, Erilia s’engagent à recruter dans les quartiers prioritaires

Écrit par 
Publié dans Territoire

Quel est le point commun entre SIMC, Nexity, Wiko et Erilia ? Ces quatre entreprises ont rejoint le 17 mai dernier, en Préfecture des Bouches-du-Rhône, trente autres sociétés signataires de la Charte entreprises et quartiers. Pme et grands groupes s’engagent à favoriser l’emploi de personnes issues des quartiers prioritaires de Marseille où le taux de chômage grimpe parfois jusqu’à 50%.

771 personnes, des habitants de l’Estaque, Saint-Mauront, La Rose, Air Bel, Saint-Antoine ou la Cité Corot à Marseille ont été recrutées en 2017 par 20 entreprises signataires de la Charte  entreprises et quartiers, déclinaison locale de la charte nationale initiée par l’Etat afin de favoriser l’insertion et l’inclusivité.

Suivant l’exemple du Wall Street English, de Carrefour Market Sud, Orange, Provepharm, Eiffage ou encore Arcade, SIMC, Nexity, Wiko, Erilia déploient à leur tour une politique RSE en signant cette charte.

« Sur les 300 personnes que nous avons recrutées en 2017, 127 sont issues des quartiers prioritaires de Marseille », se félicite Patrick Agati, directeur général d’Arcade, spécialiste des services à la personne. Sylvie, mère célibataire de 54 ans, après avoir occupé les postes de secrétaire puis de cuisinière a connu le chômage. Cette habitante de l’Estaque a rejoint Arcade comme assistante de vie au terme d’une formation de trois mois. Grâce à ce retour à l’emploi,   de nouveaux projets professionnels se dessinent à l’horizon pour cette femme épanouie. 

Provepharm : Des stages pour les 3e !

La Société de la Rocade L2 s’est engagée dès 2013 à réserver 12% des heures travaillées sur le chantier à des personnes issues des quartiers défavorisés. « Nous avons reçu 600 candidats en 2017 sur notre plate-forme du Merlan dédiée au recrutement. Nous avons embauché 60 personnes et proposé 20 contrats d’apprentissage et 10 contrats de professionnalisation. A l’issue du chantier, 25 personnes sont recrutées en CDI », détaille Inouk Moncorgé, directeur général de Société de la Rocade L2.

Orange Sud-Est annonce le recrutement de 500 personnes en 2018. « Nous allons dans les cités, qui comptent de nombreux « geeks », pour présenter les opportunités dans la cyberdéfense. Ce sont des métiers accessibles à tous », souligne Olivier Parisot, directeur de la communication d’Orange Sud-Est.

Du côté de Château-Gombert, Christophe Baralotto, cofondateur de Provepharm, milite pour que les 2500 collégiens issus des quartiers prioritaires puissent trouver un stage de 3e. « Nous avons trouvé 120 places en 2017 et, cette année nous voulons trouver 500 places. Nous lançons un appel aux entreprises volontaires pour accueillir durant cinq jours ces collégiens », souligne Patrick Agati qui a noué un partenariat avec l’Ecole Centrale.  

« Avec le retour de la croissance économique la situation de l’emploi s’améliore mais les habitants des quartiers prioritaires sont les derniers à en bénéficier. Cette charte vise à favoriser l’emploi, la création d’entreprise, l’éducation, l’orientation, l’égalité homme-femme et le mécénat de solidarité », souligne Marie-Emmanuelle Assidon, préfète à l’égalité des chances des Bouches-du-Rhône.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Photo : Marie-Emmanuelle Assidon, préfète à l’égalité des chances des Bouches-du-Rhône et Dominique Tian, premier adjoint au maire de Marseille et président de la commission emploi, insertion et formation à la Métropole, entourés des entreprises signataires de la Charte entreprises et quartiers. ©NBC

 

Lu 1093 fois Dernière modification le lundi, 21 mai 2018 09:16

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Dernier de Nathalie BUREAU DU COLOMBIER