Imprimer cette page
19
avril

Auchan Gourmand, un supermarché d’avenir

Écrit par 
Publié dans Commerces

Ouvert à Marseille en juin 2018, Auchan Gourmand situé au centre commercial du Prado développe un nouveau concept, le supermarché gourmand.

Miser sur les marques de distributeur n’exclue pas de mettre en avant des artisans et des savoirs faire locaux. Tel est le pari d’Auchan Gourmand. Ce nouvel lieu de 1500 mètres carrés, propriété de Jean-Raphaël Racine Grisoli, l’un des actionnaires du centre commercial du Prado, boulevard Michelet est dirigé par un homme de métier. Bruno Incrociati, ancien directeur du Lafayette Gourmet Nice à Cap 3000 en a pris les rênes et consacre 60% de sa surface à l’univers du bien manger et du frais. Sur le principe d’une halle, il accueille divers stands, boulangerie, traiteur, poissonnerie, boucherie, cave « ici, la boucherie est travaillée sur la carcasse » et offre un choix de plats cuisinés basés sur des recettes élaborées avec le chef Michel Portos. « Plutôt méditerranéennes pour retrouver la culture du produit avec des produits frais» note le directeur. On y trouve des exclusivités comme le veau tigré de l’exploitant éleveur Jacques Abbatucci situé en Corse du sud, les confitures I Tisori di Mimi de Mireille Ceccarelli, les conserves Monsieur Appert qui privilégient les circuits courts et le bio, la moutarde Fallot, les rhums du marseillais Guillaume Ferroni. La cave avec 350 références vise également la valorisation régionale avec 70 % de producteurs locaux en bio ou en biodynamie sélectionnés par le caviste Romain Larrieu. Le contact avec le client est privilégié avec des ateliers de dégustation régulièrement proposés aux clients. Le prochain est prévu avec Jean Simonet vigneron de Grand Boise. En parallèle, le partenariat avec Auchan permet une offre de produits classiques de la grande distribution « à des prix inférieurs à Monoprix et Casino selon les dernières études » précise Bruno Incrociati. Porté par la volonté de mixer les univers et de se positionner à mi chemin entre les épiceries haut de gamme qui proposent des produits premium et la grande distribution classique. Le supermarché a également développé un service de traiteur. Accessible de 20 à 150 personnes, il est dédié aux entreprises comme aux particuliers qui souhaitent organiser des évènements professionnels à domicile. C’est sur les produits de beauté que le supermarché entend se développer avec des marques atypiques telle que Korres, spécialisée dans les cosmétiques naturels sans parabène. « Notre choix consiste à mettre en avant des produits différents, exclusifs pour valoriser le goût et le savoir- faire des artisans tout en privilégiant le pouvoir d’achat des consommateurs ». La clientèle y trouve son compte. Malgré une localisation peu visible à l’étage inférieur du centre commercial, le nombre de cartes de fidélité a explosé, « 4500 en 9 mois ». La fréquentation en deça des prévisions initialement prévues par le centre du Prado n’empêche pas le directeur de tabler sur une progression rapide. « Notre objectif consiste à créer plus de trafic. Mais le gain est là, avec, entre février et mars, plus de 150 nouveaux clients par jour. Des chiffres cohérents au regard des ouvertures des magasins Auchan » estime Bruno Incrociati.

FB

Photo. Un supermarché qui mêle marques de distributeurs, producteurs locaux et marques premium.

 

Lu 701 fois

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Fabienne BERTHET

Dernier de Fabienne BERTHET