Imprimer cette page
28
juin

Volotea conforte sa base pour voler plus haut

Écrit par 
Publié dans Transports

Un an après l’implantation de sa base sur l’Aéroport Marseille Provence, la compagnie aérienne propose 23 destinations vers neuf pays européens. En 2018, elle aura quasiment doublé son nombre de passagers. La plus forte croissance de ses cinq bases françaises sur l’année.

« Nous sommes présents à Marseille depuis 2014, mais chaque année, depuis nos premières lignes vers Strasbourg et Venise, nous avons renforcé notre histoire avec l’Aéroport Marseille Provence jusqu’à l’implantation d’une base en avril 2018, en même temps que Bilbao et Athènes. Sur les 657 000 passagers transportés en cinq ans, 267 000 l’ont été en 2018. En 2019, nous proposerons donc 375 000 sièges au départ de Marseille, soit 32% de plus que l’an dernier » explique Pierfrancesco Carino, directeur des ventes de Volotea, aux côtés de Carlos Cerqueiro, directeur du développement et de la communication, venus le 27 juin à l’hôtel Intercontinental pour célébrer le 1er anniversaire de la base marseillaise. Cette histoire s’enrichit dès cette année de nouvelles étapes : la compagnie née en 2012 propose six nouvelles lignes sur Luxembourg, Bari, Cagliari, Rijeka, Lanzarote et Fuerteventura qui portent à 23 (4 en France, 19 à l’international) le nombre de destinations assurées dont douze en exclusivité. Et pour avril 2020, Volotea dévoile l’ouverture d’un vol hebdomadaire avec Castellon, au nord de Valence en Espagne. « Avec un taux de remplissage de 94%, nous démontrons que notre modèle de développement de liaisons entre capitales régionales européennes fonctionne, poursuit-il. Chaque ouverture résulte d’une réflexion approfondie et d’un travail commun avec les équipes de l’aéroport. Nous assurons aussi la promotion de nos lignes dans les villes desservies. A Marseille, un tiers de passagers vient d’ailleurs, en particulier d’Italie et d’Espagne ». La base marseillaise de Volotea compte 53 salariés sur les 1 200 employés par la compagnie (ils étaient 580 en 2015). Détentrice de 36 avions, la compagnie assure au total 319 destinations entre 83 villes, principalement autour du bassin méditerranéen. Le chiffre d’affaires a bondi de 29% en 2018 pour atteindre 396 millions d’euros. « Avec une croissance rentable depuis 2014, souligne Pierfrancesco Carino. En 2019, nous transporterons 7,5 à 8 millions de passagers contre 6,6 millions en 2017 ».

Ancrage durable

Pour l’Aéroport Marseille Provence et son directeur commercial et marketing, Julien Boullay, « Volotea a toujours eu le talent d’ouvrir des lignes aériennes attendues par les Provençaux. Cette année, elle a fait le pari de Bari pour leur permettre de découvrir la région des Pouilles, compliquée à rejoindre sans avion. Le taux de remplissage est déjà satisfaisant. Pour l’avenir, il reste encore quelques trous à combler sur la carte de ses destinations. Mais nous réfléchissons également à l’augmentation de fréquences ou un allongement de la période d’opération de certaines lignes existantes ». Pour Pierfrancesco Carino, Volotea s’inscrit définitivement « dans le long terme avec Marseille ».

Jean-Christophe Barla

photo JCB

Carlos Cerqueiro, Directeur du développement et de la communication de Volotea, Julien Boullay, directeur commercial et marketing de l’Aéroport Marseille Provence et Pierfrancesco Carino, directeur des ventes de Volotea.

 

 

Lu 361 fois Dernière modification le lundi, 08 juillet 2019 10:05

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Orianne OLIVE

Dernier de Orianne OLIVE