Menu

​Groupe Ponticelli fête un siècle au service des énergies


           

En 2021, le groupe de services industriels Ponticelli, spécialisé dans les énergies, célèbre le centenaire de la création de l’entreprise. L’occasion pour les descendants des trois frères fondateurs, propriétaires de l’entreprise, de réaliser un tour de France pour célébrer l’événement avec les salariés. En guise de cadeau d’anniversaire, la diffusion d’un film de 52 mn et d’un livre qui retracent l’histoire de cette saga familiale qui a contribué à l’émergence des industries du pourtour de l’Étang de Berre.


Thierry Le Gangneux a pris la présidence de Ponticelli après 30 ans de carrière dans l’entreprise. ©NBC
Thierry Le Gangneux a pris la présidence de Ponticelli après 30 ans de carrière dans l’entreprise. ©NBC
Lazare, Bonfils et Céleste, trois frères originaires de la région d’Émilie-Romagne en Italie immigrent en France et fondent en 1921 une entreprise de fumisterie à Paris. Ils parcouraient les rues de la capitale à bicyclette en quête de cheminées défectueuses à réparer… Ainsi a débuté l’histoire de Ponticelli Frères, groupe dont le chiffre d’affaires en 2021 avoisine les 800 M€ dont la moitié à l’international (Qatar, Nigeria, Venezuela, Angola, Golfe de Guinée…) et emploie 4 500 salariés.

Pour fêter ce siècle d’aventures industrielles, la famille Ponticelli réalise une tournée d’anniversaire depuis un mois à la rencontre des 3 000 collaborateurs en France : Bordeaux, Avignon, Lyon, Dunkerque, Metz, Rouen, Marseille. Le 6 décembre, la famille Ponticelli avait choisi le lieu emblématique du Palais du Pharo pour organiser une projection privée du film historique de l’entreprise auprès des salariés du sud-est de la France. Mireille Corte, petite-fille de Lazare Ponticelli se souvient des mots de son grand-père : « Sans les ouvriers tu ne seras jamais rien ».  

​Acteur industriel majeur dans la construction des sites industriels de Fos-sur-Mer

Mireille Corte, petite-fille de Lazare Ponticelli, Pierre Trabet-Ponticelli, petit-fils de Céleste président du Conseil de surveillance et Daniel Ponticelli, secrétaire général. ©NBC
Mireille Corte, petite-fille de Lazare Ponticelli, Pierre Trabet-Ponticelli, petit-fils de Céleste président du Conseil de surveillance et Daniel Ponticelli, secrétaire général. ©NBC
Humble et valeureux, Lazare s’est illustré également pour avoir été le dernier des « Poilus » de la grande guerre. Il s’était enraciné dans le Sud de la France à Sausset-les-Pins où la famille a conservé ses attaches. Une région qu’il a découverte au moment de la construction des grandes raffineries du pourtour de l’Étang de Berre en 1938 puis de la maintenance des sites industriels. 
L’entreprise a surfé sur le succès des années pétrole en France et à l’étranger, portée par la découverte des champs pétrolifères algériens d’Hassi Messaoud et Hassi R’Mel puis par l’accompagnement des énergéticiens à l’offshore profond. Au sud de la France, les ouvriers mécaniciens et tuyauteurs de Ponticelli ont participé notamment à des projets pharaoniques avec la construction des barges N’Kossa (pour le Congo en 1995) et Girassol, FPSO destiné   à l’Angola. Ponticelli participe à la construction de ces villes flottantes destinées à extraire le pétrole brut dans des zones toujours plus reculées en mer du nord notamment. 
Spécialiste des travaux sur les tuyauteries, le groupe rachète dans les années 90 la société de mécanique SMRI basée à Martigues et Port-de-Bouc détenue par la famille Ponticelli à 80 % et à 20% par le personnel. L’entreprise accompagne également les énergéticiens dans l’aventure du nucléaire avant de négocier le grand virage des énergies renouvelables. Ponticelli a été sélectionnée pour construire les trois éoliennes flottantes au large de Gruissan (Eolmed).  
« Notre objectif à 2030 consiste à réaliser un quart de notre chiffre d’affaires dans les énergies renouvelables. Nous sommes présents historiquement dans l’hydraulique et l’éolien offshore », souligne Thierry Le Gangneux qui préside Ponticelli depuis 2020. 

Aujourd’hui l’aventure humaine et technologique se poursuit toujours sur le sol provençal en s’impliquant dans le projet expérimental de fusion nucléaire Iter. Les premiers essais devraient débuter en 2045, Ponticelli aura alors 124 ans…

La famille Ponticelli réalise une tournée d’anniversaire depuis un mois à la rencontre des 3 000 collaborateurs en France. ©NBC
La famille Ponticelli réalise une tournée d’anniversaire depuis un mois à la rencontre des 3 000 collaborateurs en France. ©NBC


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 8 Décembre 2021 | Lu 319 fois






En direct

Pure Ocean, 5 ans au service de l’océan

22/11/2022 - Fabienne Berthet

Aix carbure au biogaz

10/11/2022 - Jacques Poulain




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter