Menu

​«Le facteur humain pourrait hypothéquer la reprise»


           

Deuxième trimestre de croissance pour les PME et TPE implantées en Provence-Alpes Côte d’Azur avec une hausse de 21,4% du chiffre d’affaires comparé à la même période de 2020 sans toutefois retrouver le niveau d’avant crise. Le baromètre présenté, le 28 mai 2021, par l’ordre des experts-comptables de Provence-Alpes Côte d’Azur révèle néanmoins de fortes disparités selon les secteurs et un cruel manque de main d’œuvre qui pourrait pénaliser certaines activités.


Colette Weizman, présidente du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Provence Alpes Côte d’Azur. ©DR
Colette Weizman, présidente du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Provence Alpes Côte d’Azur. ©DR
« Ceux qui prédisaient un tsunami de défaillances d’entreprises se sont trompés ! La relance était annoncée comme frileuse. Au lieu de l’étincelle espérée, nous avons eu le feu aux poudres ! », s’exclame Colette Weizman, présidente du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Provence-Alpes-Côte d’Azur. La création de 45 000 entreprises en 2021, reflète pour le moins un moral au beau fixe, la confiance dans le redémarrage de la consommation et la relance de l’économie.  
Ainsi, la hausse cumulée de chiffre d’affaires au premier semestre 2021 atteint 13,1% mais accuse tout de même un retard de 2,1% comparé à la même période de 2019. Les professionnels du chiffre s’inquiètent des répercussions sur l’activité du manque de main d’œuvre. « Je ne doute pas de la relance. Cependant, le facteur humain pourrait hypothéquer la reprise. Quelques secteurs sont sinistrés par manque de collaborateurs. Certains restaurants en sont réduits à des demi services faute de plongeurs, de serveurs. Le transport est impacté par la pénurie de conducteurs, de livreurs et l’activité dans le bâtiment subit le manque de manœuvres », analyse Colette Weizman qui déplore également le même phénomène chez les experts-comptables. 

​Boom des ventes de meubles

À l’exception des Hautes-Alpes (-3,1%), tous les départements de la région connaissent une hausse à deux chiffres de la croissance cumulée du chiffre d’affaires des PME et TPE. Industrie manufacturière, construction, maçonnerie, commerce, affichent de belles progressions. C’est dans le commerce de détail de meubles que la hausse est la plus spectaculaire avec une augmentation d’activité de plus de 50% au deuxième trimestre et de 48,4% au premier semestre. La crise sanitaire ayant largement contribué à l’amélioration du cadre de vie, à revoir la décoration intérieure et le jardin. Les PME dans l’aménagement paysager et la coiffure tirent leur épingle du jeu également avec des progressions d’activité respectives de 14,5% et 23%. 

En revanche, le secteur des spectacles et des activités récréatives reste sinistré avec une baisse cumulée, de janvier à fin juillet, de près de 38% et toujours des incertitudes en raison du contexte sanitaire. Malgré une belle saison touristique, l’hébergement et la restauration souffrent encore des restrictions avec une activité en recul de 18,7% sur les six premiers mois de l’année.  La distribution des PGE a largement aidé les PME et TPE à passer le cap tout comme les reports de charges accordés par la Drfip et l’Urssaf. 
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 29 Septembre 2021 | Lu 42 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 22 Juillet 2021 - 17:30 ​Make The Choice : Rêves de champion






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter