Menu

​14 stations multi énergies en dix ans pour Proviridis


           

En juin 2022, Proviridis, fondée en 2012 à Rousset, fêtera ses dix ans d’existence. L’occasion pour le fondateur du réseau VGas, Éric Ronco, de dresser le bilan et d’annoncer de nouveaux développements dans l’hydrogène et l’électricité.


Eric Ronco, président fondateur de Proviridis. ©NBC
Eric Ronco, président fondateur de Proviridis. ©NBC
En dix ans d’existence, il aura fallu cinq années à Proviridis pour rompre l’éternel dilemme de la poule et de l’œuf en construisant en 2017 la première station au gaz pour avitailler la poignée de poids-lourds circulant avec du GNV à Fos-sur-Mer.
Depuis, les choses ont grandement évolué pour la holding aixoise. Le réseau V Gas s’est densifié non seulement en Provence-Alpes Côte d’Azur mais a conquis les grandes villes et les plates-formes logistiques françaises. 14 stations multi énergies seront en service d’ici fin 2022 avec les ouvertures de Chalon-sur-Saône, Chambéry, Arles, Bouc-Bel-Air et Annecy. 
Huit stations ouvriront en 2023 et huit autres en 2024 proposant du GNV, du GNC et, depuis 2020, des bornes de recharge électriques à la fois pour les véhicules légers, les utilitaires et poids lourds. 

La filiale « Z-E-N » maille le réseau en bornes de recharge électrique

Une nouvelle filiale « Z-E-N » (Zéro Emission Network) a été lancée en 2020 avec pour vocation de mailler le réseau V Gas en bornes électriques. « Nous avons une énorme demande pour l’électrique avec le déploiement des zones à faibles émissions. De gros changements sont à prévoir dans le segment de la logistique urbaine avec des véhicules électriques sans pollution et sans bruit », souligne Eric Ronco. Les dix prochaines années seront vouées au développement dans la filière hydrogène. 

V Gas compte déjà trois stations d’avitaillement à l’hydrogène à Chalon-sur-Saône depuis octobre 2021 et à Nantes où la molécule sert à la propulsion des bus et bateaux-bus de la ville.  Proviridis est passé de 6 à 50 salariés entre 2016 et 2022 pour un chiffre d’affaires qui a bondi sur la période de 1,2 à 23 M€. Ralentie à cause du Covid, Proviridis annonce un redémarrage en trombe en annonçant 36 M€ de chiffre d’affaires pour un résultat prévisionnel de 1M€ en 2023.   


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Lundi 16 Mai 2022 | Lu 194 fois






En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter