Menu

​CMA CGM veut créer un hub de fret aérien entre Marseille et l’Afrique de l’Ouest


           

Historiquement ancré à Marseille, très actif en Chine, engagé dans le redressement du port de Beyrouth et, tout récemment impliqué, dans la gestion du port d’Alexandrie, le troisième armateur mondial CMA CGM a annoncé, ce 27 janvier, la création d’une branche dédiée au transport de fret aérien et son souhait de créer un hub cargo vers l’Afrique depuis l’aéroport de Marseille-Provence. Dans un entretien exclusif avec le président de l’Upe 13 Philippe Korcia, le président du groupe CMA CGM, Rodolphe Saadé, joue l’ouverture avec les entrepreneurs du territoire.


Philippe Korcia et Rodolphe Saadé, Pdg de CMA CGM. ©NBC
Philippe Korcia et Rodolphe Saadé, Pdg de CMA CGM. ©NBC
Durant plus d’une heure, le président directeur général de CMA CGM a répondu aux nombreuses questions de Philippe Korcia, président de l’Upe 13 à la fois sur son attachement à Marseille, sa vision du grand port maritime, son engagement en faveur de la transition énergétique. Une tribune offerte durant laquelle Rodolphe Saadé a fait deux annonces phare : « J’ai investi il y a quelques semaines dans le transport aérien. Nous venons d’acheter deux A 330 cargo à Qatar Airways que nous pourrions exploiter en sortie d’Europe vers les Etats-Unis et l’Asie. J’aimerais créer un hub cargo vers l’Afrique de l’Ouest au départ de Marseille », a-t-il révélé ce 27 janvier 2021. Le troisième armateur mondial, à la tête d’une flotte de 500 navires, il se lance donc dans le fret aérien, un an après avoir racheté le logisticien Suisse Ceva, pour compléter son offre maritime et terrestre. De retour d’Égypte, Rodolphe Saadé annonce également une prise de participation dans le port d’Alexandrie qui, à compter de 2022, viendra étoffer le réseau composé de 45 terminaux dans le monde (Malte, Tanger Med, Algesiras, Marseille et Fos).

Hub GNL à Fos

Questionné sur la performance du port de Marseille-Fos, il dit entretenir d’excellentes relations avec l’établissement et se dit satisfait de la productivité sur les terminaux d’Eurofos et Med Europe. Après avoir réceptionné à l’été 2020, les deux plus grands portiques à conteneurs du monde à Fos, CMA CGM va poursuivre ses investissements ans de nouveaux engins de manutention destinés aux bassins Est. Il explique d’ailleurs avoir préféré Marseille à Barcelone, Valence et Gênes pour assurer l’avitaillement de ses futurs 15 000 EVP au GNL à partir de 2022. 

​Pénurie de navire, flambée du prix des conteneurs

Le porte-conteneurs CMA CGM Jacques Saadé, à propulsion GNL. ©Romain Flohic
Le porte-conteneurs CMA CGM Jacques Saadé, à propulsion GNL. ©Romain Flohic
Il est également revenu longuement sur les conséquences de la pandémie aussi bien sur les volumes que sur l’organisation du travail. « Actuellement, seulement 10% des effectifs travaillent dans la tour. Les collaborateurs veulent revenir mais nous attendons les annonces du gouvernement pour prendre une décision. Nous avons eu la chance de connaître une période d’accélération des échanges en 2020. Les gens ont cessé de voyager, d’aller au restaurant mais ont acheté des biens d’équipement pour la maison et le jardin. Nous importons massivement des produits de Chine depuis des mois. Il y a eu une pénurie de navires et, en parallèle, les loueurs de conteneurs ont fermé le robinet ce qui a fait flamber les prix », a expliqué Rodolphe Saadé, tout en soulignant que l’axe transpacifique était le plus rentable de la compagnie maritime. Une situation favorable qui a permis à l’armateur de rembourser par anticipation un PGE de 1,05 milliard d’euros, souscrit en mars 2020.  

Ze Box, CMA CGM Academy, Tour Mirabeau : Un écosystème autour de la Tour Jacques Saadé

CMA CGM bâtit un écosystème autour de son siège social. ©Philip Plisson
CMA CGM bâtit un écosystème autour de son siège social. ©Philip Plisson
Longuement questionné sur sa vision d’Aix-Marseille Provence et son implication dans le tissu économique local, l’armateur estime que le territoire a un fort potentiel tout en estimant qu'il faut "se retrousser les manches et parler d’une seule voix pour attirer les entreprises étrangères. Nous avons réussi à attirer des profils qui viennent de toute l’Europe car nous avons le soleil, la mer et nous sommes près de la montagne. Cependant, nos collaborateurs sont confrontés à un manque de place en crèche, à l’absence d’écoles bilingues et aux difficultés de trouver un emploi pour le conjoint », explique Rodolphe Saadé. 

 Il a également détaillé l’écosystème qu’il est en train de bâtir autour de la plus haute tour de la ville. Après la création de l’incubateur « Ze Box », il y a deux ans et l’accueil de 200 cadres de Ceva aux Docks, une nouvelle étape sera franchie à la livraison de la tour Mirabeau et la construction d’un centre de formation, CMA CGM Academy, à la Pointe Rouge sur les terrains de l’ENSM Marseille.   

​« Nous devons garder espoir et continuer à aider le Liban »

« Les gens pensent, à tort, que nous sommes enfermés dans notre tour d’ivoire et de verre. Or en tant qu’acteur du territoire, je serai heureux de collaborer avec les start-up locales de la logistique. Nous nous impliquons à la fois avec notre fonds CMA CGM Venture qui prend des parts dans les meilleurs projets et avec Ze Box qui a déjà accompagné une quarantaine d’entreprises. Le rachat Oxatis, fin 2020, nous donne la possibilité de proposer des sites marchands à nos clients », a-t-il détaillé.

Il est également revenu sur le rôle de la Fondation CMA CGM tant auprès de la jeunesse qu’en soutien humanitaire et sanitaire au Liban. « Après avoir envoyé un bateau cet été à Beyrouth nous allons expédier un conteneur de matériel médical en février. La situation sanitaire est dramatique là-bas. Nous devons garder espoir et continuer à aider le Liban », affirme Rodolphe Saadé arrivé en France avec ses parents et sa sœur Tanya en 1981.

CMA CGM, emploie 110 000 salariés dans le monde et a réalisé 35 mds€ de chiffre d’affaires en 2020.  
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 27 Janvier 2021 | Lu 788 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 26 Juillet 2021 - 17:48 ​Mediaco grandit dans la logistique du froid






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter