Menu

​Coup d’envoi des travaux du pôle d’entreprises du Pôle Yvon Morandat


           

L’ancien carreau minier de Gardanne poursuit sa reconversion en écoquartier d’entreprises. Sur le Pôle Yvon Morandat (PYM), s’est tenue, le 2 avril 2021, la cérémonie de pose de la première pierre d’un pôle d’entreprises et de services. Eiffage Immobilier va engager 8,5 M€ dans la construction de 5 700 m2 de bureaux divisés en trois bâtiments. Leur livraison est annoncée pour fin 2022.


Ce vendredi 2 avril 2021 marque le commencement de la construction de trois nouveaux bâtiments à l’entrée du Pôle Morandat. ©NBC
Ce vendredi 2 avril 2021 marque le commencement de la construction de trois nouveaux bâtiments à l’entrée du Pôle Morandat. ©NBC
Avec trois ans de retard, le projet de l’ancien maire de Gardanne, Roger Meï, suit son cours et entre désormais dans sa phase opérationnelle. La reconversion de l’ancien carreau minier, un parc de 14 ha, devrait débuter fin avril avec l’arrivée des pelleteuses sur le site. « Mon prédécesseur a pris la décision de transformer les 14 ha en pôle économique dédié au développement durable et à l’innovation tout en laissant 4 ha de pinède. Le programme immobilier porté par Eiffage propose des espaces à la location ou à l’achat », a expliqué Hervé Granier, nouveau maire de Gardanne, le 2 avril 2021, lors de la cérémonie de pose de la première pierre. 

​Semag et Banque des Territoire associées dans la SAS PYM

Pose de la première pierre en présence de Renaud Muselier, président de la Région Sud, d’Hervé Granier, maire de Gardanne, de Gérard Bramoullé premier vice président de la métropole AMP, d’Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires, de Luc Bouvet, directeur régional d’Eiffage Construction, du préfet d’Aix, Bruno Cassette, et des conseillers régionaux. ©NBC
Pose de la première pierre en présence de Renaud Muselier, président de la Région Sud, d’Hervé Granier, maire de Gardanne, de Gérard Bramoullé premier vice président de la métropole AMP, d’Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires, de Luc Bouvet, directeur régional d’Eiffage Construction, du préfet d’Aix, Bruno Cassette, et des conseillers régionaux. ©NBC
Trois bâtiments, construits en blanc par Eiffage Immobilier, sortiront de terre au cours des deux années à venir. Deux d’entre eux (les bâtiments A et B de 2455 m2 et 1985 m2 respectivement) seront acquis par la SAS PYM, une société commune créée par la Banque des Territoires (1,4 M€ en fonds propres) et la société mixte d’aménagement de Gardanne et de sa région (SEMAG). Cette dernière emménagera ses bureaux dans les nouveaux bâtiments situés à l’entrée du pôle, tout comme le bailleur social 3F Sud.  

Ces deux premiers bâtiments sont actuellement commercialisés à hauteur de 50%. Le troisième bâtiment comprenant 1300 m2 de bureaux sera vendu à la découpe directement par Eiffage Immobilier à partir de 60 m2 pour des entreprises désireuses d’être propriétaires de leurs locaux. Pour l’heure, il n’a pas trouvé acquéreur. Le promoteur a mis l’accent sur une large offre de services en incluant une conciergerie, des espaces de coworking et une salle de sport. 
« J’ai annulé trois cérémonies de pose de première pierre de lycée dont celle de la Cité scolaire internationale car cela n’a pas de sens à un moment où les lycées sont fermés. Ici, à Gardanne ce n’est pas pareil. Nous sommes sur un écoquartier dédié au développement durable sur lequel nous accordons 700 000 € de subventions », a souligné le président de la Région Renaud Muselier, extrêmement préoccupé par l’instauration d’un troisième confinement. 
Cette aide régionale a permis de réhabiliter les bâtiments de l’Hôtel d’entreprises et contribuera à verdir le Pôle d’activité en développant un réseau d’énergie basé sur la géothermie en exploitant les galeries minières. « Le Pôle Yvon Morandat, situé à proximité du Pôle de l’Arbois, devrait contribuer à la création d’un millier d’emplois. Il vient enrichir le tissu industriel du territoire avec une nouvelle offre immobilière. Cette première pierre constitue un véritable élan de transformation du territoire tourné vers l’avenir. Cet élan devrait s’accélérer avec le Pacte territorial », a souligné le sous-préfet d’Aix-en-Provence, Bruno Cassette. Aujourd’hui 25 entreprises et 250 salariés travaillent sur le Pôle répartis dans l’Hôtel d’entreprises ou possédant des locaux en propre.  C’est le cas de Steripure qui a investi 2,4 M€ dans la construction d’une usine de pasteurisation des fruits à coque sur 5000 m² face au chevalement, devenu l’emblème du pôle d’entreprises. 
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 2 Avril 2021 | Lu 489 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter