Menu

​Et vogue la nouvelle promo d’Earthship Sisters !


           

La troisième promotion de l’association Earthship Sisters a participé le 20 mai dernier à une régate autour de l’archipel du Frioul. 17 porteuses de projets d’entreprise ont embarqué sur six voiliers à la découverte d’elles-mêmes et de leur potentialité en termes d’impact sur l’environnement.


Justine Vanhalst veut faire pousser des champignons en Islande ©Earthship Sisters
Justine Vanhalst veut faire pousser des champignons en Islande ©Earthship Sisters
Justine Vanhalst, 30 ans, vit à Reykjavik en Islande. Son rêve ? Faire pousser des champignons en utilisant les boues de l’aquaculture et la chaleur fatale des data centers. Biologiste marin dans un institut de recherche scientifique, manager de projets européens, elle entend parler d’Earthship Sisters à Marseille et la voilà embarquée dans l’aventure ! 
Comme Justine, 16 autres porteuses de projets (plongée engagée et thérapeutique, coliving, glamping… ) sont accompagnées par l’association fondée il y a trois ans par Deborah Pardo, docteur en écologie. Son but ? Accélérer et soutenir le développement de projets à impact environnementaux portés par des femmes et lutter contre les discriminations. « Earthship Sisters ambitionne de devenir un mouvement international pour accélérer le leadership environnemental. Nous avons un programme dédié aux femmes en transition professionnelle désireuses d’avoir un impact sur l’environnement. Cette troisième promotion comprend 17 femmes de 25 à 56 ans engagées dans la protection de l’environnement. Elles viennent de la région mais également du Cameroun, d’Inde et d’Islande. Sélectionnées sur la base de leur enthousiasme, de leur potentiel de leadership et de l’impact positif de leur projet, elles suivent un programme d’un an. Nous les guidons dans l’élaboration de leur modèle économique, dans l’équilibre vie personnelle et professionnelle, dans l’impact de leur projet. La formation en leadership est dispensée durant cinq week-ends dans l’année », détaille Déborah Pardo.  

​Coaching et mentorat

Deborah Pardo, docteur en écologie et fondatrice d'Earthship Sisters. ©NBC
Deborah Pardo, docteur en écologie et fondatrice d'Earthship Sisters. ©NBC
Lors de la régate, les « sisters » se sont retrouvées dans des mises en situation pour la première fois dans un contexte de compétition et ont expérimenté avec leur équipage, la nécessité de faire confiance, de composer à des acteurs totalement différents pour avancer. Elles ont par exemple navigué les yeux bandés ou se sont engagées dans des courses en binôme. Lors de cette journée en mer, les entrepreneuses ont également rencontré des partenaires et mentors issus de grands groupes (BPMed, CAAP, Cap Gemini Engineering et L’Oréal).  Elles reprendront la mer en fin juin pour cinq jours de périple et feront escale en septembre à Port-Saint-Louis du Rhône, La Ciotat et Marseille la rencontre du public pour les sensibiliser de la nécessité de passer à l’action. Earthship Sisters, depuis 2018, ce sont 31 projets accompagnés pour 22 entreprises à impact créées. 

17 « sisters » sont engagées dans la protection de l’environnement.©Earthship Sisters
17 « sisters » sont engagées dans la protection de l’environnement.©Earthship Sisters


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 20 Mai 2022 | Lu 405 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter