Menu

​International, la solidarité féminine au sommet !


           

120 femmes aux profils très divers, engagées sur les marchés internationaux se sont retrouvées le mardi 19 octobre au sommet de la tour La Marseillaise pour partager leurs expériences de l’international. Une invitation lancée par Nathalie Hagege, présidente de l’APEX, association qui fédère 150 entreprises tournées vers les marchés étrangers.


120 participantes ont répondu à l'invitation de la présidente de l'Apex. ©Rija Andrianina.
120 participantes ont répondu à l'invitation de la présidente de l'Apex. ©Rija Andrianina.
Cheffes d’entreprises, responsables export, présidentes de réseaux, athlètes de haut niveau… Au total 120 femmes ont répondu présentes à l’invitation de la présidente de l’Apex pour une soirée au 30e étage de la Tour la Marseillaise sous le signe de l’international. « Il existe de nombreuses associations de femmes au niveau national mais beaucoup moins au niveau régional. Cette soirée vise à crée un réseau d’entraide entre les femmes deja présentes à l’export et celles qui ont envie de se lancer. Être cheffe d’entreprise n’est pas une place évidente dans un monde d’entrepreneurs largement mené par les hommes. Cela l’est encore moins à l’international où les cultures sont différentes et les femmes pas toujours reconnues », souligne Nathalie Hagege qui dirige Proneem et préside l’Apex. 
Durant la soirée, l’ensemble des outils et services de l’Apex ont été exposés permettant aux adhérents de résoudre de nombreuses problématiques qu’il s’agisse de douane, de questions RH, de fiscalité ou de brevets.    

​20 000 entreprises fédérées au sein du collectif de l’international

Parmi les entreprises présentes Laboratoire Astelia, Market Invaders, American Vintage, Gensink, Imchek Therapeutics, Beuchat International. © Rija Andrianina.
Parmi les entreprises présentes Laboratoire Astelia, Market Invaders, American Vintage, Gensink, Imchek Therapeutics, Beuchat International. © Rija Andrianina.
Une soirée marquée également par la signature d’une convention avec l’antenne marseillaise de Business Professional Women. Cette ONG a ainsi rejoint les rangs du Collectif de l’international fondé en 2020 visant à décloisonner les réseaux sur le thème de l’international.  
« Il existe de nombreux de réseaux d’entrepreneurs et il est impossible d’adhérer à tous. J’ai alors eu envie de créer un collectif de l’international pour mutualiser les compétences, créer les synergies nécessaires à l’internationalisation des entreprises du territoire et surtout amener l’international dans les réseaux d’entrepreneurs déjà existants (Clubs, réseaux, syndicats). Nous étions déjà très proches du World Trade Center avec lequel nous avons mutualisé beaucoup de services. En un an, nous avons signé une convention avec près de 15 réseaux d’entrepreneurs du territoire (dont notamment l’UPE 13, la CPME 13, Les Entrepreneurs de l’Huveaune Vallée, Cap au Nord Entreprendre, Fask ou encore La cité des Entrepreneurs d’Euroméditerranée). Les membres de ces fédérations sont invités gratuitement aux événements de l’Apex et nous animons également des sessions « import-export » chez eux. Ce qui fait qu’à ce jour, nous avons réussi à fédérer plus de 20 000 entreprises, avec pour seul objectif : le principe de réciprocité permettant à toutes les entreprises signataires d’accéder au savoir-faire international des entreprises présentes à l’import-export », complète Nathalie Hagege. 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Jeudi 21 Octobre 2021 | Lu 665 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter