Menu

​L’université prend ses quartiers à Bougainville, premier campus marseillais connecté


           

La rentrée 2021 s’annonce sous les meilleurs auspices pour les jeunes des quartiers nord de Marseille avec un projet voué à résoudre les problèmes de mobilité de cette jeunesse qui souhaite poursuivre ses études sans en avoir les moyens. Un campus connecté va permettre aux jeunes, réputés décrocheurs, de suivre un enseignement à distance tout en étant encadré par un appui logistique de proximité. Marseille compte parmi les sept lauréats désignés en PACA.


De g à dte : Emmanuelle Charafe, vice-présidente de la Métropole déléguée à la Santé, à l’Enseignement supérieur et la Recherche, Philippe Dulbecco, recteur délégué pour l’enseignement supérieur, Samir Tighilt, responsable entrepreneuriat chez les Apprentis d’Auteuil, Laurent Lhardit, adjoint au maire de Marseille délégué à l’économie et Carole Deumié, directrice l’école Centrale Marseille. ©DR
De g à dte : Emmanuelle Charafe, vice-présidente de la Métropole déléguée à la Santé, à l’Enseignement supérieur et la Recherche, Philippe Dulbecco, recteur délégué pour l’enseignement supérieur, Samir Tighilt, responsable entrepreneuriat chez les Apprentis d’Auteuil, Laurent Lhardit, adjoint au maire de Marseille délégué à l’économie et Carole Deumié, directrice l’école Centrale Marseille. ©DR
Impensable de louer un appartement à Aix, ni même de posséder une voiture pour aller étudier ! Les étudiants résidant dans les quartiers nord de Marseille vont pouvoir, à compter de septembre prochain, suivre un cursus d’enseignement supérieur (DAEU, DUT et BTS, licence, master, doctorat) à proximité de leur domicile.  
Les jeunes diplômés pourront choisir parmi une soixantaine de formations à distance dispensées par les universités françaises. L’objectif à terme étant de les faire bénéficier en priorité des formations universitaires régionales (Aix-Marseille Université, Universités d’Avignon, de Toulon…). Le campus connecté prendra ses quartiers à Bougainville pour permettre à 40 étudiants de suivre des formations à distance tout en bénéficiant d’un accompagnement de proximité avec le soutien du tissu associatif. 
Afin d’éviter tout risque de décrochage, ils ne seront donc pas livrés à eux-mêmes ! Les étudiants iront étudier dans le campus connecté de 610 m2, géré par les Apprentis d’Auteuil. Pour faire vivre ce campus connecté, sept emplois seront créés. Partenaire, l’École Centrale de Marseille, offrira dès septembre l’accès à ses services culturels et sportifs tout en proposant une ingénierie pédagogique à travers un tutorat individuel et collectif. 
 
 

Rompre l’isolement social et économique

« Ce campus possède une spécificité très forte. Dans ce cas précis, ce n’est pas l’isolement géographique qui a prévalu mais l’isolement social et économique. Il s’agit d’un cours hybride entre distanciel et présentiel. Le campus connecté permet d’exploiter à fond le potentiel de la technologie numérique dans l’enseignement adapté à l’étudiant. C’est tout sauf des cours magistraux filmés, les étudiants sont dans une situation de TD, de TP », souligne Philippe Dulbecco. Le recteur délégué pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation a présenté, le 20 mai, à l’École Centrale de Marseille les contours de ce projet inclusif porté par la métropole Aix-Marseille Provence. 
Lauréat de la dernière vague de l’appel à projet Campus Connecté lancé par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, le projet métropolitain de Campus connecté permet ainsi de bénéficier de 300 000 € de subventions sur cinq ans dans le cadre du PIA3 (Programme Investissement d’Avenir). Une somme à laquelle la collectivité abondera également à hauteur de 60 000€ par an.   
Les jeunes bénéficieront de l’appui et des conseils logistiques de la Maison de l’Emploi de Marseille résolue à aider les jeunes à trouver un emploi à l’issue de leur parcours. 
Emmanuelle Charafe, vice-présidente de la Métropole déléguée à la Santé, à l’Enseignement supérieur et la Recherche, à la Recherche médicale, à l’Économie de la santé, espère déployer ce projet de campus connecté à l’ensemble du territoire. Pour candidater au Campus Connecté, les étudiants doivent être inscrits à une formation à distance dans une université ou une école, validée par Parcoursup. En Provence-Alpes Côte d’Azur, 7 nouveaux campus connectés viennent d’être labellisés portant à 11 leur nombre. Les campus vallées « Alpes Azur » connectées à Puget-Théniers (06), Provence verte à Brignoles (83), de La Seyne-sur-Mer (83), d’Apt (84), de la Métropole Aix-Marseille-Provence à Marseille (13), du Pays salonais à Salon-de-Provence (13) et d’Arles (13), viennent ainsi renforcer le maillage territorial de campus connectés de la région, déjà composé des campus Hauts de Provence à Grillon (84), Dracénie Provence Verdon à Draguignan (83), de Saint-Raphaël (83) et de Digne-les-Bains (04).
 
 

 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 21 Mai 2021 | Lu 266 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 10 Juin 2021 - 07:58 Make the Choice lance sa saison 3






Businews Mag

Businews N°201 - Mai Juin 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter