Menu

​La Méditerranée tisse un avenir décarbonné pour ses ports


           

L’acte V de Méditerranée du Futur s’est tenu le 6 décembre à Marseille avec une annonce phare, la création d’un fonds vert d’un milliard d’euros pour décarbonner les escales en Méditerranée en offrant du courant de quai de Tanger à Béjaia, en soutenant des solutions de production d’hydrogène vert et la biodiversité.


La création d'un fonds vert d’un milliard d’euros vise à décarbonner les escales en Méditerranée. ©NBC
La création d'un fonds vert d’un milliard d’euros vise à décarbonner les escales en Méditerranée. ©NBC
Le plan escale zéro fumée, engagé en 2019 par la Région Sud, pourrait bientôt changer l’échelle et conquérir les ports du bassin méditerranéen. A ceci près que les pourvoyeurs de fonds ne sont pas régionaux mais internationaux, avec l’Agence Française du Développement et de son homologue espagnole AECID, les fonds Poseidon, Edifice Capital et le fonds R20, cofondateur avec la Région Sud du PLIFF pour « PAMEx Locally Investment Facility ». Voué à réunir un milliard d’euros sous trois ans, il sera destiné à financer entre autres le raccordement des quais des ports de Méditerranée à l’électricité verte. 

L’économie maritime, 450 mds € par an en Méditerranée

​La Méditerranée tisse un avenir décarbonné pour ses ports
Officiellement lancé à Marseille le 6 décembre 2022, le Pliff a été le signal fort de cette édition placée sous le signe du changement climatique. « Méditerranée du Futur c’est une méthode et des projets concrets. Nous avons lancé en 2017 en région une Cop d’avance pour lutter contre le réchauffement climatique. Nous sommes tous unis face à ces enjeux, quelle que soit notre religion et la situation géopolitique et nous devons trouver des solutions », a déclaré le président de la Région Sud Renaud Muselier.  

Nasser Kamel, secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée, a rappelé l’importance des activités maritimes sur l’économie en Méditerranée générant 450 mds € par an. « La Méditerranée peut être un modèle de transition et de développement durable. Lors de la Cop 27, nous avions un pavillon Méditerranéen démontrant la coalition destinée à faire entendre la voix de la Méditerranée. La jeunesse fait partie des enjeux majeurs de Méditerranée du Futur et nous devons leur donner les moyens de passer du plaidoyer à l’action », a-t-il appuyé. 

Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes au Ministère des Affaires étrangères lors de la conférence inaugurale de Méditerranée du Futur. ©NBC
Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes au Ministère des Affaires étrangères lors de la conférence inaugurale de Méditerranée du Futur. ©NBC
« Le réchauffement de 2,5°C en Méditerranée entraînera une élévation du niveau de la mer d’un mètre avec 100 millions d’habitants qui deviendront des réfugiés climatiques », a averti Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes au Ministère des Affaires étrangères, lors de la conférence inaugurale de Méditerranée du Futur. 

Face aux épisodes de canicule à répétition, à la multiplication des incendies qui ravagent les forêts méditerranéennes, les risques avérés de tsunamis quelle est la réponse des villes de Méditerranée ? Aujourd’hui, la climatisation se multiplie et va devenir le nouveau fléau en accélérant un peu plus le réchauffement climatique. Le Maroc favorise le retour en grâce des constructions en terre crue quand l’éco quartier de Mashram prône un habitat basé sur la nature. De nouvelles pratiques voient le jour à Tanger Tétouan pour arroser les espaces verts avec de l’eau usée.

A Alger, les autorités œuvrent à la réalisation dès 2023 d’une « Smart Casbah », quand Alexandrie tente de décarboner au maximum des industries installées en périphérie, d’agir sur la mobilité avec des véhicules décarbonés et signe un partenariat avec l’Ascame pour permettre à des jeunes de venir étudier au Centre pour une économie bleue.   
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 7 Décembre 2022 | Lu 179 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022



Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter