Menu

​La maison de l’Afrique s’installera au sommet de la Tour la Marseillaise


           

Le projet de maison de l’Afrique, Afric’Agora, porté par la CCI d’Aix-Marseille Provence et le réseau d’entrepreneurs AfricaLink, verra le jour en 2023, au 30ème étage de la Tour La Marseillaise. Sur ce plateau de 450 m2 à la vue époustouflante sur la ville, seront accueillis tous les acteurs économiques et culturels impliqués en Afrique.


La nouvelle équipe consulaire a présenté ses six priorités pour 2021-2026. ©NBC
La nouvelle équipe consulaire a présenté ses six priorités pour 2021-2026. ©NBC
Afric’Agora a trouvé son lieu totem. La maison de l’Afrique sera hébergée au dernier étage de l’imposante Tour la Marseillaise. Un site voué à l’accueil des sociétés européennes travaillant avec l’Afrique et également une adresse prestigieuse pour les entreprises africaines désireuses de se déployer en France. Le corps consulaire euro africain pourra également y prendre ses quartiers. « Afric’Agora permettra d’exposer les savoir-faire, d’offrir des espaces de coworking et de proposer de l’événementiel. Le business model sera entrepreneurial. Nous allons demander aux entreprises de prendre en charge ce lieu. Nous allons le commercialiser aussi bien en France qu’en Afrique avec l’ambition d’ouvrir début 2023. Ce sera également un lieu d’expositions », ont expliqué, le 2 septembre, Jean-Luc Chauvin et Frédéric Ronal, président et élu de la Chambre de commerce et d’industrie Aix Marseille Provence lors de la présentation de la feuille de route de la nouvelle équipe consulaire. 
 

Lancement d’un Forum des ports et des territoires d’excellence logistique

Deuxième mandature aux côtés de Jean-Luc Chauvin pour Frédéric Ronal. ©NBC
Deuxième mandature aux côtés de Jean-Luc Chauvin pour Frédéric Ronal. ©NBC
Lors de son premier mandat, Jean-Luc Chauvin à la CCI s’est attaché à imposer l’Afrique dans la stratégie métropolitaine et régionale en créant le réseau Africalink qui compte aujourd’hui 200 adhérents. Un réseau désormais positionné sur les écrans radars nationaux et européens.

Jean-Luc Chauvin a fixé avec son équipe de 90 élus, 30 membres associés et de collaborateurs six priorités à conduire jusqu’en 2026 avec un budget de 32 M€ pour y parvenir: relance et transition, innovation et business, Entrepreneuriat pour tous, attractivité des centres-villes, développement de l’international et de l’attractivité. Parmi les nombreuses annonces, la création d’un observatoire des métiers en tension, la formation des entreprises à la sobriété énergétique, la livraison d’un campus des métiers rénové et voué à la formation des personnes souhaitant réorienter leur carrière professionnelle. Il sera également question de poursuivre la redynamisation des centres-villes en nommant et formant des managers, des postes que les villes ou associations de commerçants pourraient créer.
La CCI sera à l’initiative du lancement d’Etats généraux du foncier économique pour mieux répondre aux besoins d’implantation des entreprises. Quant aux grands événements, Jean-Luc Chauvin souhaite également lancer à Marseille un Forum des ports et des territoires d’excellence logistique pour fédérer les acteurs du portuaire de l’aérien, du ferroviaire, du fluvial et des métiers de la logistique. L’élu entend conférer également une dimension internationale au Blu Maritime Summit qui tiendra sa deuxième édition le 20 octobre prochain à Marseille. 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 2 Septembre 2022 | Lu 308 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter