Menu

​Un salon pour faire redécoller les voyages d’affaires


           

Après une année et demie de pandémie, les voyages d’affaires reprennent progressivement des couleurs à l’automne, emboîtant le pas sur les séjours touristiques. La cinquième édition du Salon du Voyage d’affaires qui s’est tenue le 21 octobre à Aix-en-Provence a tenu ses promesses.


Philippe Korcia, directeur général des Voyages Eurafrique et Bertrand Visconti, directeur régional d’Air France KLM en Méditerranée. ©NBC
Philippe Korcia, directeur général des Voyages Eurafrique et Bertrand Visconti, directeur régional d’Air France KLM en Méditerranée. ©NBC
Découvrir les îles de la Polynésie, effectuer une croisière sur le Commandant Charcot… En cette journée pluvieuse sur Aix-en-Provence, les visiteurs sont venus très nombreux à l’Hôtel Renaissance s’offrir un petit coin de ciel bleu avec la tenue de la cinquième édition du Salon du Voyage d’affaires.
« Nous ressentons désormais une réelle envie de voyager et de se déplacer. En 2021, nous devrions atteindre 70% du chiffre d’affaires de 2019 et retrouver le même niveau en 2023. Depuis la covid, les gens ont besoin de conseils, d’être rassurés. Nous proposons une assurance pour les rapatriements et orientons les clients vers des compagnies capable de réacheminer les passagers », précise Philippe Korcia, directeur général des Voyages Eurafrique à l’initiative du salon du voyage d’affaires il y a sept ans.

Lors de cette matinée, 200 visiteurs, chefs d’entreprise, élus ou simples particuliers sont venus à la rencontre de 17 exposants (agences de voyages, croisiéristes, loueurs de voiture…). Parmi les nouveaux venus la Compagnie du Ponant sous les feux des projecteurs avec le démarrage le 1er novembre prochain de la première croisière- expédition du Commandant Charcot, navire amiral de la compagnie qui fait route vers l’Antarctique. « La reprise des voyages loisirs est plus nette que pour celle des voyages d’affaires qui évolue à un rythme plus lent. Les vols étant assujettis à l’ouverture des frontières. La Chine demeure une destination compliquée mais les États-Unis rouvrent le 8 novembre et nous sentons un redémarrage des réservations », commente Bertrand Visconti, directeur régional d’Air France KLM en Méditerranée.  
 

200 visiteurs, chefs d’entreprises, élus ou simples particuliers sont venus à la rencontre de 17 exposants . ©NBC
200 visiteurs, chefs d’entreprises, élus ou simples particuliers sont venus à la rencontre de 17 exposants . ©NBC
C’est ce même frémissement que ressent la ville d’Aix qui accueille de nouveau une clientèle internationale. « ’est très encourageant pour le tourisme d’affaires, nous retrouvons des destinations internationales. Nous avons besoin de ce type d’événement pour promouvoir Aix-en-Provence. Nous avons accueilli récemment des TO car le véritable enjeu consiste à aller chercher la clientèle internationale  », souligne Stéphane Paoli, adjoint au tourisme et à l’eau à la mairie d’Aix-en-Provence. Et quoi de mieux pour attirer les visiteurs et de doper le tourisme d’affaire qu’en préparant un événement d’envergure internationale lié à l’innovation ? Pour en savoir plus, le président de l’Office du Tourisme donne rendez-vous l’année prochaine… 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Jeudi 21 Octobre 2021 | Lu 695 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter