Menu

Anotherway « révolutionne » en douceur le produit pour lave-vaisselle


           

En lançant la 1ère tablette lave-vaisselle zéro plastique, avec 99,8% d’ingrédients d’origine naturelle, fabriquée dans la cité phocéenne, la PME marseillaise franchit un nouveau pas sur le chemin de l’écologie.


L’équipe d’Anotherway autour d’Isabelle Campagnola-Savon (présidente de la Commission entreprises, artisanat et commerce, ESS et économie circulaire à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur), marraine du lancement du nouveau produit. Photo©MOH
L’équipe d’Anotherway autour d’Isabelle Campagnola-Savon (présidente de la Commission entreprises, artisanat et commerce, ESS et économie circulaire à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur), marraine du lancement du nouveau produit. Photo©MOH
Même si le slogan de Samuel Olichon, créateur de Anotherway en 2018 à Marseille reste : « Changer le monde sans révolutionner ses habitudes », le lancement de cette première tablette sans plastique et à la composition naturelle est bel et bien une petite révolution…  Car depuis sa création, ce produit n’a quasiment jamais évolué ou connu d’innovation majeure. « Les emballages hydrosolubles qui recouvrent la plupart des tablettes lave-vaisselle sont composés en partie de plastique dérivé du pétrole. Et la réalité est que le film ne se dissout pas entièrement, mais se divise en microparticules de plastique. Un véritable fléau pour nos mers et la planète », précise t-il.
En seulement 4 ans, Anotherway qui s’est fait connaitre avec son Bee Wrap (emballage alimentaire réutilisable) a su investir trois univers (hygiène, cuisine, entretien) avec plus de 25 alternatives saines et écologiques (plus de 300 000 vendues à travers un millier de points de vente en France et Europe). Aujourd’hui, avec son équipe de 12 collaborateurs fortement motivés, la jeune entreprise a donc initié cette nouvelle alternative fabriquée par une société installée à Sainte-Marthe et conditionnée par l’Esat Le Rouet. Distribuée dans les magasins spécialisés bio, certains concept-stores et autres jardineries ainsi que sur son site internet, cette tablette lave-vaisselle pas comme les autres (à base de bicarbonate, acide citrique, extrait concentré issu de la fermentation des plantes…), est sans nul doute précurseur de nouveautés à venir. En effet, la PME, devenue « entreprise à mission » en 2021 et labellisée B Corp cette année, est en train de lever des fonds (1,5 M€) auprès d’investisseurs à impact de la région. « Nous souhaitons passer un cap, nous faire mieux connaître et élargir nos gammes. Après le shampoing et le gel douche en pastille, nous réfléchissons à d’autres produits précurseurs en matière d’hygiène corporelle comme le dentifrice », poursuit Samuel Olichon.
Alors qu’un tiers des références sont fabriquées à Marseille et près de la moitié dans la région, Anotherway, qui prône « la sobriété joyeuse », envisage d’ici 2024 la création d’une deuxième marque qui serait dédiée à la grande distribution.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mardi 27 Septembre 2022 | Lu 273 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 15:58 L’habitat intergénérationnel a droit de cité


En direct

Pure Ocean, 5 ans au service de l’océan

22/11/2022 - Fabienne Berthet

Aix carbure au biogaz

10/11/2022 - Jacques Poulain




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter