Menu

Cet été, la Métropole œuvre pour préserver le littoral


           

Avec ses éco-ambassadeurs et son bus R3FLEXE, la métropole Aix-Marseille-Provence sensibilise les estivants sur les plages du territoire afin qu'ils adoptent les bons réflexes pour gérer leurs déchets.


A Marseille, les plages du Prado accueillent la campagne incitative de préservation du littoral initiée par la Métropole©MOH
A Marseille, les plages du Prado accueillent la campagne incitative de préservation du littoral initiée par la Métropole©MOH
Marseille, Cassis, La Ciotat, Carry-le-Rouet et Sausset-les-Pins… Plusieurs plages  des Bouches-du-Rhône sont concernées ce mois-ci par les mesures incitatives déployées par la métropole Aix-Marseille-Provence en matière de gestes éco-responsables : comment emporter ses déchets pour les jeter chez soi ou dans une borne de tri, limiter les emballages, se servir d’une gourde réutilisable ou d’un cendrier de poche/rue pour jeter ses mégots. A Saint-Chamas et Berre-l’Etang, goodies et livrets de jeux sont même offerts aux estivants par les agents communaux ! 
Pour cette campagne de préservation du littoral, la Métropole porte actuellement la bonne parole avec 10 éco-ambassadeurs et le bus R3FLEXE (rebaptisé ainsi depuis juin dernier, mais déjà en service depuis 2005). Une bonne initiative lorsque l’on sait que beaucoup de déchets (papier, mégot, plastique, etc.) jetés par terre peuvent  s'engouffrer dans les bouches d'égout et terminer sur les plages ou dans la mer… Un seul mégot pouvant polluer jusqu’à 500 litres d’eau.
Pour sa part, la Seramm, filiale du groupe Suez et délégataire de AMP va équiper les avaloirs du réseau marseillais de 5 000 capteurs d’observation et de surveillance de leur propreté, ce procédé permettant de prévenir des risques de déversement des déchets sur les plages, dans la mer et d’améliorer le cadre de vie. Cette technologie unique en France et dans le monde, qui va se déployer jusqu’en 2022, représente un investissement d'environ 1,5 M€ sur trois ans, financé par Suez et la Métropole Aix-Marseille-Provence, avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse. A noter : plus d’un millier de capteurs ont déjà été installés l’an dernier et cette année. 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mercredi 4 Août 2021 | Lu 213 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter