Menu

En hausse de 13%, Marseille-Fos retrouve de la vigueur au premier semestre


           

Clignotants verts pour le port de Marseille-Fos qui enregistre une hausse de 13% des flux de marchandises au premier semestre 2021, totalisant 38 millions de tonnes. Six mois marqués par le dynamisme des flux de véhicules neufs, de vracs solides et chimiques et dans une moindre mesure, des conteneurs. En revanche, les flux de passagers restent toujours en berne compte tenu de la situation sanitaire.


Les flux automobiles neufs accélèrent au premier semestre 2021 de 63% comparé à 2020. ©NBC
Les flux automobiles neufs accélèrent au premier semestre 2021 de 63% comparé à 2020. ©NBC

Marseille-Fos renoue avec le niveau d’avant crise avec 38 MT manutentionnées entre janvier et juin 2021, soit une progression de 13%.  En vedette, les flux de marchandises diverses en hausse de 19%. Une filière tirée par la très forte dynamique des flux automobiles neufs (+63% comparé à 2020 et +18% comparé à 2019). La progression de 40% des ventes de véhicules neufs en France sur le semestre se retrouve sur les quais phocéens avec une multitude de Dacia, Renault, Hyundai, Fiat alignées sur les terminaux. Une dynamique dont devrait bénéficier le Groupe Charles André qui s’apprête à investir 30 M€ pour aménager une plate-forme de 40 ha vouée à la préparation de véhicules sur le site d’ArcelorMittal. Un investissement voué à compléter l’activité de Port-Saint-Louis du Rhône exercée par les filiales Nicolas Frères et TEA. 


-81% pour les passagers

Marseille a perdu 81% de son trafic passagers au premier semestre 2021 comparé à 2019. ©NBC
Marseille a perdu 81% de son trafic passagers au premier semestre 2021 comparé à 2019. ©NBC

Les flux conteneurisés retrouvent de la vigueur avec 755 000 Evp soit une hausse de 2% au regard de 2019 et 21% comparée à la terrible année 2020. Si le service Dragon de MSC reliant l’Asie à la Méditerranée reste suspendu, CMA CGM a lancé fin 2020 un service conteneurisé (TMX2) connectant Marseille aux ports d’Italie, de Turquie et d’Algérie. Le trafic de remorques est également en hausse de 31% sur le semestre et devrait poursuivre sa progression dans les mois à venir avec le positionnement de la Méridionale et de CMA CGM en service roulier sur le Maroc. 

Depuis janvier 2021, les flux de vracs solides ont progressé de 32%comparé à 2020 grâce à la bonne tenue de la sidérurgie. Les céréales en revanche marquent le pas. Le secteur des vracs liquides (21,3 MT, -7%) reste toujours impacté par la chute de 9% sur le semestre des flux de pétrole brut et de raffinés comparé à la même période de 2019.  

Quant aux flux de voyageurs, la ligne régulière demeure très dépendante des mesures sanitaires prises par chaque gouvernement. Quant à la reprise fin juin de la croisière, elle n’a pas d’impact significatif sur les trafics semestriels en recul de 81% comparé à 2019 et -22% comparé au semestre de l’année passée.   

 


CMA CGM a lancé fin 2020 un service conteneurisé (TMX2) connectant Marseille aux ports d’Italie, de Turquie et d’Algérie. ©NBC
CMA CGM a lancé fin 2020 un service conteneurisé (TMX2) connectant Marseille aux ports d’Italie, de Turquie et d’Algérie. ©NBC


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 30 Juillet 2021 | Lu 472 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 26 Juillet 2021 - 17:48 ​Mediaco grandit dans la logistique du froid

Mercredi 21 Juillet 2021 - 19:28 ​Smartport : Quatre mois pour innover


En direct




Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter