Menu

Force Femmes en mode digital régional depuis Marseille


           

Créée en 2005, l’association nationale Force Femmes dédiée à l’accompagnement des femmes de plus de 45 ans au chômage vient de lancer son hub digital régional dans la cité phocéenne.


Une partie de l’équipe nationale et marseillaise de Force Femmes autour de Véronique Morali (2e en partant de la droite) Photo©MOH
Une partie de l’équipe nationale et marseillaise de Force Femmes autour de Véronique Morali (2e en partant de la droite) Photo©MOH
 « Nous avons accompagné  plus de 30 000 femmes gratuitement depuis la création de l’association avec notre réseau de 950 bénévoles. Depuis le Covid, nous en accompagnons 1 000 par an, notamment grâce au digital. Cette pandémie nous a fait prendre conscience que nous devions évoluer. Nous avons réfléchi pour savoir comment être plus présent de façon plus qualitative… plutôt que d’être implanté un peu partout », explique Véronique Morali, co-créatrice et présidente de Force Femmes.  A l’origine parisienne, avec une dizaine d’antennes dans l’Hexagone, cette association reconnue d’intérêt général a donc décidé de créer des hubs régionaux autour des grands bassins d’emploi. Objectif ? Eviter aux femmes de se déplacer en leur proposant de se connecter. Après une première transformation de l’antenne lyonnaise en décembre dernier (avec Grenoble et Saint-Etienne connectées au nouveau hub), c’est au tour de Marseille d’effectuer sa mutation digitale pour rayonner jusqu’à Aix-en-Provence, Avignon et Nice. « Nous n’allons pas nous déshumaniser. Il y a toujours une personne derrière la caméra, on n’est pas que dans du e-learning. Nous tenons à maintenir la relation humaine », souligne  Caroline Galand, salariée de Force Femmes à Marseille. 
Focalisée sur le retour des femmes à l’emploi, devenue référente comme une « petite ANPE privée ciblée » selon les mots de Véronique Morali, accompagnatrice également des projets d’auto-entrepreneuriat, Force Femmes (partenaire de Pôle Emploi et de l’Apec) propose trois dispositifs (Motivées pour créer, Booster, Bloom) ainsi que des accompagnements individuels. Et ne compte pas s’en tenir là : «  Actuellement, nous revoyons nos programmes pour accentuer le retour à l’emploi dans les meilleures conditions d’intégration possible. On espère avoir bientôt des bus pour aller dans les petites villes, les milieux ruraux », poursuit-elle.
Désormais installée à l’espace collectif  La Ruche, dotée d’une nouvelle « ambassadrice » bénévole, Karine Montourcy, l’association de Marseille suit, chaque année, 70 femmes grâce à son réseau de 50 bénévoles. 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Jeudi 24 Mars 2022 | Lu 185 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter