Menu

Holivia, une porte d’entrée aux médecines douces et conventionnelles


           

La start up marseillaise Holivia facilite l’accès des médecins de ville et de leurs patients à des professionnels de confiance en proposant des accompagnements pour du soutien psychologique et pour l’amélioration de l’hygiène


Holivia, une porte d’entrée aux médecines douces et conventionnelles
Plate-forme destinée à créer une passerelle entre médecins, patients et professionnels des médecines complémentaires, Holivia a été créée cet automne par Jérôme Crest. Cet ingénieur polytechnicien, qui a travaillé dans de grands groupes comme Veolia et Alstom à l’international puis s’est confronté à l’univers des start up à Marseille, a choisi de passer le cap et de créer sa propre entreprise. Dans une quête de sens et inspiré par son cheminement personnel, il a développé depuis avril dernier, une plate-forme réunissant médecins, patients et professionnels des médecines complémentaires, Holivia. « A la différence des plates formes de référencement, nous proposons un vrai parcours de soin » relève le fondateur. « 80% des médecins généralistes expriment des difficultés à orienter leurs patients dans le monde des pratiques complémentaires, alors que 40% des français les utilisent. Constamment sous pression, ils n’ont ni le temps ni les réseaux  permettant d’élaborer des stratégies de prévention demandées par de nombreux patients en complément des traitements conventionnels. Holivia répond à ce besoin en proposant une démarche globale centrée sur le patient, en lien avec le médecin » explique Jérôme Crest.
Un pool de praticiens certifiés et expérimentés élaborent des parcours personnalisés en visio-consultation pour apporter soutien psychologique, prévention et amélioration de l’hygiène de vie applicable pour des burn out, troubles digestifs, fatigue, douleur, maladies chroniques, parcours d’aide à la procréation etc. Mode d’emploi ? La mise en contact s’effectue avec un praticien via un échange en visio. Le site est gratuit pour les praticiens et la rémunération se fait à la commission pour chaque consultation. « Une vraie valeur est accordée au conseil, chaque praticien est recruté pour son approche et ses process qualifiés. 4 praticiens ont d’ores et déjà été retenus ». Objectif d’ici 2021 ? 500 usagers grâce à un système d’abonnement, avec un engagement sur 3 mois de 3h30 de consultation et une heure d’accompagnement. « Il est important d’inscrire l’accompagnement sur la durée, pour créer un lien de confiance entre le patient et son praticien référent », conseille l’entrepreneur. Les canaux de distribution reposent sur l’e-commerce et celui des praticiens. Accompagnée par Initiative Marseille Métropole et Creasol, la start up mise sur un CA de 300 000 euros et une levée de fonds en 2021.


Rédigé par Fabienne Berthet, le Mercredi 28 Octobre 2020 | Lu 294 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mardi 1 Décembre 2020 - 19:41 Transcash parie sur la carte bancaire sans banque






Businews Mag

Businews N°198 Novembre 2020




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter