Menu

Huit créateurs d’entreprise de la région distingués par l’Adie


           

Lancé depuis une dizaine d’années, le concours "Créadie" vient de récompenser quatre lauréats et quatre "coups de cœur" de Provence-Alpes Côte d’Azur. Tous sont financés par l’Adie, association qui défend l’idée que chacun, même sans capital, ni diplôme peut devenir entrepreneur s’il a accès à un crédit et à un accompagnement professionnel.


Les lauréats de la région Provence-Alpes Côte d’Azur primés par l’Adie, entourés des partenaires financiers de l’association et du concours "Créadie ". Photo©Robert Poulain
Les lauréats de la région Provence-Alpes Côte d’Azur primés par l’Adie, entourés des partenaires financiers de l’association et du concours "Créadie ". Photo©Robert Poulain
 "Les lauréats sont sélectionnés parmi le millier d’entrepreneurs que nous accompagnons et finançons en 2021 dans toute la région. Au terme de cette sélection, un jury composé de partenaires locaux s’est réuni pour choisir le lauréat vainqueur dans chaque catégorie" , a indiqué Sébastien Chaze, directeur régional de l’Adie, à l’occasion de la remise des trophées dans l’auditorium de la Banque Populaire Méditerranée à Marseille. 
Résultat, dans la catégorie "Jeune", Margaux Carnet Amprino a été récompensée pour sa création de "La Conciergerie Responsable" à Mougins, tout comme Eric Conti et sa boutique "Terre Happy Green CBD" à Aups en catégorie "Rebond", Waile Kahkahy, créateur de  "Smarty Car" à Toulon (catégorie "Vitalité des territoires") ou encore Anne-Laure Monforte, fondatrice du foodtruck éco-responsable  "Le Baroudeur" (catégorie "Transition alimentaire"). Avec leurs profils qui allient "mérite, résilience et détermination", les quatre lauréats 2021 du concours "Créadie" (à la fois régional et national) ont reçu chacun une prime d’un montant de 1 000 €, des prix dotés par la Banque populaire Méditerranée et la Fondation Carrefour.
Quatre autres prix "coup de cœur" ont également été attribués à Sintia Froget  (catégorie "Jeune"), créatrice de Atelier Pitchoun à Hyères, Sandrine Laporal  pour son centre esthétique "Au pays des ongles" (également à Hyères, en  catégorie "Rebond"), Lilia Moukhala, initiatrice du salon de thé marseillais  "Aux délices de Yanis"  ("Vitalité des territoires") et Jennifer  Demazeau qui a lancé "La p’tite graine" à Draguignan, un vélo-resto avec cuisine 100% végétale et bio ("Transition alimentaire"). Toutes ont bénéficié d’une prime de 500€ grâce au soutien de l’Ordre des experts-comptables Provence-Alpes-Côte d’Azur.
On rappelle qu’en 2021, l’ADIE a financé 1 022 entrepreneurs dans la région. A noter : 76% des entreprises sont pérennes à deux ans et 84% des personnes financées sont durablement insérées sur le plan professionnel.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 13 Mai 2022 | Lu 272 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter