Menu

Kedge lance EloK, un concours d’éloquence plutôt… original


           

Des choix de sujets décalés et un panel de jury de renom sont la marque de fabrique d’EloK, concours d’éloquence lancé par Kedge Business School. Début des qualifications : vendredi 4 décembre, en visio-conférence.


Photo©Kedge
Photo©Kedge
A l’initiative de Cassandre Athenoux et Nadia Boursas, deux étudiantes en master de marketing, Kedge et son MédiaLab organisent un nouveau concours d’éloquence qui débute vendredi 4 décembre avec une première session de qualifications, en visio-conférence. A la suite d’un appel à candidatures lancé à la mi-octobre, 50 étudiants de différents programmes de l’école ont été retenus pour cette épreuve assez originale.
Supervisé par Virginie Martin, professeur de sciences politiques et de sociologie à Kedge et parrainé par Bruno Gaccio, humoriste et scénariste à l’origine des « Guignols de l’Info » sur Canal+, EloK se déroule sur un modèle peu traditionnel afin de tester l’aptitude des étudiants à relever des défis : « Les sujets que nous avons définis pour les duels oraux sont plus proches de Queneau et de Devos que de sujets classiques. Nous souhaitons surprendre les étudiants-candidats avec des sujets tirés au hasard et les pousser en quasi-improvisation face aux mots du langage, chacun avec sa verve, son style et sa personnalité », précise Virginie Martin.
Côté jury, hormis Bruno Gaccio et Virginie Martin,  on retrouvera aussi bien des comédiens comme Eva Darlan et  Jean-Loup Horwitz, Saïd, membre du groupe IAM… que Didier Davitian, conseiller en communication, Benoit Payan, premier adjoint à la ville de Marseille, Sylvie Brunet, députée européenne et plusieurs professeurs du MediaLab de Kedge (Aurélie Dehling, Laurence Lepoder, Katia Richomme Huet).
 A noter que depuis début novembre, les participants bénéficient de l’expérience et des conseils  des membres du jury ainsi que de séances de coaching encadrées. Au programme : rhétorique pour définir les différentes phases d’un discours et communication non verbale pour éduquer son souffle.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mercredi 2 Décembre 2020 | Lu 372 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°201 - Mai Juin 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter