Menu

L’Occitane présente le bilan de son programme Resist


           

La marque, née à Manosque en 1976, clôture le programme triennal de co-développement qu’elle a lancé en 2018 en direction des femmes productrices de karité au Burkina Faso. Et en présente les résultats très encourageants.


Le programme Resist en 2020 au Burkina Faso. Photo©L’Occitane.
Le programme Resist en 2020 au Burkina Faso. Photo©L’Occitane.
33 parcs à karité créés, plus de 8 500 cueilleuses sensibilisées et formées aux techniques d’agroforesterie, une mécanisation pour le processus de transformation du beurre réduisant beaucoup la pénibilité, deux unités pilotes opérationnelles (0% de combustible bois, 100% de valorisation des déchets)… Tels sont les résultats du programme Resist qui a permis d’améliorer la résilience de 10 000 productrices burkinabées face aux aléas climatiques. 
Depuis plus de 30 ans, la marque créée par Olivier Baussan à Manosque achète chaque année des centaines de tonnes de beurre de karité biologique et équitable au Burkina Faso qu’elle se procure directement, en tant que produit déjà transformé, auprès des coopératives de productrices. Dès 2009, la certification durable avait posé les fondements d’un modèle commercial durable établi sur des contrats pluriannuels, la mise en place de préfinancements et la garantie d’un prix d’achat juste couvrant les frais de production et réévalué chaque année. 
Voulant aller plus loin, en 2018, L’Occitane a lancé Resist, programme triennal doté de 2 millions de dollars financés par le groupe et soutenu par des partenaires publics internationaux. Dans le détail, le programme Resist* était basé sur trois piliers :  protection des ressources/préservation de la biodiversité, perfectionnement de la durabilité du processus de production du beurre de karité, et renforcement de l’autonomie des femmes productrices. 
Aujourd’hui, l’Occitane s’engage vers un accompagnement pérenne via trois axes : un maintien du volume d’achat auprès de ces productrices-partenaires, une augmentation de 20% du prix d’achat du produit (que la marque avait déjà fixé à un prix 2,5 fois supérieur à celui du marché) afin de poursuivre notamment les investissements de mécanisation et un accompagnement humain par une équipe technique locale renforcée (trois personnes expertes). Dans une stratégie de diversification de ses approvisionnements, elle s’est aussi engagée en nouant un partenariat complémentaire au Ghana. 
Présidé par Reinold Geiger, présent dans plus de 3 400 points de vente dans 90 pays, le groupe L’Occitane emploie plus de 8 700 salariés pour un CA de 1,6 milliard d’euros (début 2020).
 
*Résilience, écologie, renforcement, indépendance, structuration et formation


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Lundi 25 Octobre 2021 | Lu 784 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 11:23 La Métropole lance un fonds d’aide au cinéma

Vendredi 26 Novembre 2021 - 11:16 Transition écologique : une démarche inévitable !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter