Menu

La Caisse d’Epargne CEPAC solidaire des étudiants en pleine précarité


           

En lançant un plan d’action, doté de 200 000 € pour 2021, la Caisse d’Epargne CEPAC aide des associations étudiantes à accompagner des jeunes en situation de précarité économique mais aussi de détresse psychologique.


Distribution gratuite de fruits et légumes sur les campus étudiants. Photo©FAMI
Distribution gratuite de fruits et légumes sur les campus étudiants. Photo©FAMI
 « Nous voulons soutenir directement les étudiants avec ce fonds de solidarité. Il y a urgence à agir par rapport à leur budget affecté, la perte de leur job pour certains, et la crainte de l’avenir. Selon l’Observatoire de la vie étudiante, près de 60% des étudiants ont connu des difficultés financières pendant le confinement. Ici, Aix-Marseille Université (AMU) représente 80 000 étudiants », explique Joël Chassard, président du directoire de la Caisse d’Epargne CEPAC.
Concrètement, dans un premier temps, la banque a donc choisi deux associations étudiantes : la FAMI (Fédération Aix-Marseille Interasso) qui regroupe une trentaine d’entités sur le terrain et l’Aiutu Studientinu, basée en Corse. 
45 000 € sont alloués à la FAMI, mobilisée depuis le premier confinement avec la distribution gratuite de 30 000 paniers alimentaires, via ses trois épices solidaires installées sur les campus. Grâce à cette aide, elle mise désormais sur la qualité avec notamment légumes et fruits provenant de circuits courts. De plus, elle ouvre trois guichets dédiés au soutien social et psychologique. « Ce financement nous permet de développer et pérenniser notre action », précise Baptiste Tropini, son président. Pour sa part, l’Aiutu Studientinu, qui accompagne actuellement une centaine d’étudiants de l’université de Corte à travers ses trois permanences hebdomadaires, reçoit 7 000 €, lesquels vont servir, entre autres, à « équiper ses locaux de matériel indispensable (frigo, congélateur, etc.) » souligne Camellu Tomasi, son porte-parole.
Cette opération qui se veut « pérenne et durable », selon les mots de Catherine Reljic, directrice du développement de la CEPAC, pourrait concerner bientôt d’autres associations, comme la Fage (active en Vaucluse et Guadeloupe). Un appel est également lancé à destination des clients de la banque en matière de dons philanthropiques (et défiscalisés). Objectif ?  Alimenter les dotations et permettre à ce fonds solidaire d’être reconduit au fil des années. Tout en couvrant équitablement les territoires sur lesquels la CEPAC est très présente : une partie du Sud-Est de l’Hexagone, la Corse et les départements d’Outre-mer.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 30 Avril 2021 | Lu 300 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter