Menu

La Criée : Macha Makeïeff tire sa révérence et passe le flambeau


           

Après 11 saisons de programmation exigeante, la directrice du théâtre de La Criée quitte le navire en laissant la barre au comédien Robin Renucci, directeur du Centre dramatique des Tréteaux de France pendant 12 ans. Et présente son ultime saison 22/23 : « L’Autre et son sublime mystère ».


« Tartuffe » mis en scène par Macha Makeïeff en 2021 reviendra à La Criée du 1er au 17 décembre 2022. Photo©Pascal Gély.
« Tartuffe » mis en scène par Macha Makeïeff en 2021 reviendra à La Criée du 1er au 17 décembre 2022. Photo©Pascal Gély.
 « 2011, l’année de mon arrivée a été pour moi un moment d’émancipation artistique. J’ai eu la chance de croiser Marseille, Capitale européenne de la culture en 2013, de rencontrer talents et intelligence, de trouver des amis artistiques et une équipe avec laquelle j’ai eu plaisir à travailler et à qui je dédie cette nouvelle saison. Ce qui m’a le plus apporté… Ce sont les gens de Marseille ». Avec une émotion contenue, Macha Makeïeff referme ses 11 ans de vie sur le Vieux-Port. Malgré des moments difficiles (la présence d’amiante a fait fermer les portes du théâtre pendant de longs mois, la pandémie également) et avec des victoires (transformation du bâtiment, nouveau hall signé de l’architecte Jean-Michel Wilmotte), La Criée a su maintenir le cap. Ainsi l’an dernier, malgré des habitudes de sorties modifiées par le Covid (réservations à la dernière minute, moins d’abonnements), le public a été au rendez-vous avec plus de 70.000 spectateurs payants (hors festivals et manifestations extérieures accueillies) dont près de 14.000 jeunes.  En bref, une fréquentation équivalente à celle de 2019 ! 
Pour sa dernière saison, la metteuse en scène de Molière, Boulgakov ou encore Lewis Caroll propose une programmation éclectique qui laisse des ouvertures à Robin Renucci, le nouveau « patron ». En effet, parmi les 211 levers de rideaux à venir, ce dernier présentera en janvier 2023 « Oblomov » d’Ivan Gontcharov dont il a assuré la mise en scène, « La Tendresse » en coproduction avec Julie Béres, puis  en mars, « Phèdre » de Racine.
 
Programmation riche et variée pour la nouvelle saison 
 
Quant à Macha Makeïeff, elle offre, comme à son habitude, une programmation très riche autour de la thématique de « L’Autre et son sublime mystère », cet autre qu’on ne connait pas qu’il soit spectateur ou artiste sur la scène. Beaucoup de théâtre bien sûr, mais aussi de la musique, de la danse, de la littérature, de la philo… Place sera notamment faite à de grandes figures féminines, de Delphine Seyrig, Jeanne Balibar, Frida Khalo, Patricia Petibon à… Phèdre, Electre et tant d’autres.  Un second thème traversera la saison 22/23, avec l’effraction de la grande Histoire dans nos vies intimes et vice-versa.  A noter : Du 1erau 17 décembre prochain, reviendra le « Tartuffe » qu’elle a mis en scène en 2021, et parti en tournée cette année. Par ailleurs, on verra aussi bien Angelin Prejlocaj que Shakespeare, Offenbach que Gershwin, la Biennale internationale des arts du cirque que des festivals (Actoral, Rencontres d’Averroès, courts métrages, Oh les beaux jours !…), la liste étant loin d’être exhaustive. Très attachée à cette région, celle qui se dit « transformée » par cette grande expérience de 11 ans va s’installer à Aix-en-Provence avec la compagnie « Mademoiselle » qu’elle avait créée en 2010.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mardi 14 Juin 2022 | Lu 232 fois






En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter