Menu

La Fask Academy vient de naître à Marseille


           

Générée par le collectif Fask qui regroupe 140 adhérents issus des différents métiers de la mode, la Fask Academy vient d’inaugurer son Ecole de Production avec une première promotion de jeunes formés gratuitement à la fabrication de vêtements.


Jocelyn Meire et  Isabelle Campagnola-Savon (présidente de la Commission entreprises, artisanat et commerce, ESS et économie circulaire à la Région), entourés des partenaires de Fask Academy. Photo©MOH
Jocelyn Meire et Isabelle Campagnola-Savon (présidente de la Commission entreprises, artisanat et commerce, ESS et économie circulaire à la Région), entourés des partenaires de Fask Academy. Photo©MOH
« Trois ans, est-ce un âge pour devenir maman ? »  s’interroge Jocelyn Meire, fondateur en 2019 de l’association Fask, laquelle engendre aujourd’hui  « Fask Academy, sa première fille ». De quoi s’agit-il au juste ? D’une Ecole de Production (640 m2) dans les métiers de la confection textile destinée aux jeunes de 15 à 18 ans, avec formation gratuite de deux ans ne nécessitant pas de pré-requis et validée par le CAP « Métiers de la mode-Vêtement flou ». L’objectif est clair : ici (Parc Eiffel des Aygalades), on apprend à fabriquer des vêtements afin de participer à la réindustrialisation et relocalisation de cette industrie spécifique. « Cette initiative fait suite à une étude menée en 2020 auprès de plus de 650 entreprises de la filière mode dans la région qui montre que 90% des entreprises sont freinées dans leur développement par le manque de compétences sur le marché de l’emploi », poursuit le président de Fask Academy. 
Avec un investissement et un amorçage (2021-2022) correspondant à un total de 1,164 M€, les investissements étant apportés par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Fonds Innovation Formation), l’Etat dans le cadre du Plan France Relance, la Caisse des Dépôts-Banque des Territoires et la Fondation TotalEnergies, la nouvelle école verra son fonctionnement également assuré par la Région et le CA généré par la production des élèves (une première petite commande est déjà sur les rails). A terme, la vente de produits devra représenter 1/3 des besoins en fonctionnement. Si Fask Academy et Fask sont deux associations bien distinctes, leur gouvernance respective s’inscrit dans une cohérence et une vision globale.
Alors que cette première promo comprend huit élèves de 15 à 17 ans, il reste encore quatre places qu’il est possible d’intégrer d’ici Noël prochain. A la clé ? Un modèle à taille humaine, au parcours pédagogique différent de celui du système scolaire classique, qui permet un accompagnement individualisé et un réel débouché vers l’emploi. 
A noter : en France, il existe aujourd’hui 42 écoles de production dans divers domaines de l’industrie. Ces établissements privés à but non lucratif reconnus par L’Etat, soutenus par la Fondation TotalEnergies, devraient être 55 fin 2022 et… une centaine en 2028.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mardi 13 Septembre 2022 | Lu 343 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Mardi 15 Novembre 2022 - 15:45 Repenser la ville autrement !


En direct

Pure Ocean, 5 ans au service de l’océan

22/11/2022 - Fabienne Berthet

Aix carbure au biogaz

10/11/2022 - Jacques Poulain




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter