Menu

La contre-attaque cybermaritime se prépare avec la création d’un M-CERT


           

Lors de la première assemblée générale constitutive de France Cyber Maritime, le 27 mai 2021, l’État a confirmé son soutien financier à la mise en place du Maritime Computer Emergency Response Team (M-CERT) dans le cadre du volet cybersécurité de France Relance.


Xavier Rebour, directeur de France Cyber Maritime. ©DR
Xavier Rebour, directeur de France Cyber Maritime. ©DR
L’État français vient de signer un premier chèque d’un million pour accompagner la création d’une structure de coordination de la réponse à incidents cyber dans le transport maritime et les ports : le Maritime Computer Emergency Response Team (M-CERT). « Ce financement va permettre à France Cyber Maritime d’assurer le recrutement d’experts en cybersécurité maritime et de suivre le programme d’incubation de C-SIRT proposé par l’ANSSI (*). Le M-CERT fonctionnera ainsi en Réseau avec les autres CERT français. Le plan de montée en puissance du M-CERT entre 2021 et 2023 permettra ainsi à la France de disposer d’une structure de partage et d’analyse de l’information cyber spécifique au monde maritime et portuaire, afin de permettre aux secteurs d’anticiper, de prévenir et de répondre au mieux à ses nouvelles menaces », précise Xavier Rebour, directeur de France Cyber Maritime.
 

Renforcer l’offre de services cyber

Cette initiative de centre national de coordination, lancée lors du Comité interministériel de la Mer de 2018 a officiellement vue le jour le 17 novembre 2020 avec la création de l’association France Cyber Maritime soutenue par le Secrétariat général de la Mer et de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information et d’une quarantaine d’acteurs publics et privés des secteurs maritimes et de la cyber sécurité. Composée aujourd’hui de trois collèges « Acteurs publics », « Utilisateurs » et « Solutions », l’association compte de 34 adhérents  (CMA CGM Compagnie Maritime Nantaise – MN, Elengy, Genavir, GICAN, Armateurs de France, ENSM, Yes We Hack, Thales, Bolloré Ports et Terminaux…)
La première assemblée générale s’est tenue le 27 mai 2021. L’association, présidée par Frédéric Moncany de Saint-Aignan, président du Cluster Maritime Français, est chargée de contribuer au développement de l’écosystème national de cyber sécurité maritime par la fédération des acteurs du secteur et de la cyber sécurité par le renforcement de l’offre de service cyber adaptée au secteur (conseil, expertise, formation et entraînement, analyse et alerte, maintien en condition de sécurité, recherche et développement, promotion et animation). 
L’association sera présente au Forum International de la Cybersécurité (FIC) 2021 à Lille du 7 au 9 septembre 2021, puis à l’European Cyber Week (ECW) à Rennes du 16 au 18 novembre 2021.
Les cyberattaques dans le transport maritime et les ports se multiplient depuis deux ans (CMA CGM, Bourbon, VNF, MSC…) avec des impacts financiers colossaux. 
 
(*) ANSSI : Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information
 
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 28 Mai 2021 | Lu 352 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 26 Juillet 2021 - 17:48 ​Mediaco grandit dans la logistique du froid






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter