Menu

Le CRT Provence-Alpes-Côte d'Azur met le cap sur 2021


           

Agilité, collectif et reconquête, tels sont les trois mots d'ordre du plan d'actions 2021 du Comité régional du tourisme (CRT) Provence-Alpes-Côte d'Azur.


Le CRT lance un plan d'action pour retrouver ses touristes (photo : F.Dubessy)
Le CRT lance un plan d'action pour retrouver ses touristes (photo : F.Dubessy)
Agilité, collectif et reconquête, tels sont les trois mots d'ordre du plan d'actions 2021 du Comité régional du tourisme (CRT) Provence-Alpes-Côte d'Azur. Dévoilée mardi 8 décembre 2020, cette nouvelle stratégie vise à s'adapter au contexte de la Covid-19 ayant sévèrement touché ce secteur représentant 13% du PIB de la région et 140 000 emplois non délocalisables. "2020 a été une année épouvantable. Nous avons essayé avec la Région de faire le maximum (...) Projetons nous vers l'avenir", a lancé Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Déjà, début 2020 juste après le premier confinement, une campagne #OnaTousBesoinduSud orchestrée par le CRT et treize partenaires territoriaux avait permis de relancer le tourisme. "Avec une fréquentation supérieure de 23% à celle de 2019 au cœur de l’été, l’objectif de cette campagne a été largement atteint. Cette réussite a été rendue possible par un large rassemblement des acteurs du tourisme, unis dans une même dynamique collective. Ensemble, nous sommes plus forts", souligne François de Canson, président de l'organisme.

Pour établir la feuille de route 2021, le CRT se base sur quatre constats : la reprise sera globalement très progressive avec de nettes disparités selon les marchés; les clientèles françaises vont privilégier le "consommer local"; les marchés internationaux resteront en retrait eau premier semestre; les marchés européens seront essentiels pour la reprise internationale en France.

Le Tourisme et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • 1ère région en progression sur la clientèle française (+19%)
  • 2e région de France pour le poids du tourisme dans son PIB
  • 2e région de France pour l'accueil des touristes internationaux
  • 13% du PIB régional
  • 25 000 entreprises
  • 143 000 emplois (7,5% des emplois régionaux)
  • 19,8 milliards d'euros de dépenses effectués par les touristes en séjours dans la région en 2019

Du B to B au B to C

Cette trame dressée, le plan d'action comprend trois axes. D'abord, "relancer et développer l'économie touristique" avec la volonté de la rendre plus durable et donc de mieux la répartir (désaisonnalisation, périodes de promotion, meilleur gestion des flux avec plus d'individuels que de grands groupes, filières ouvertes à l'année...).

Ensuite, "se tenir prêts". Ceci inclue donc une réactivité et une agilité, ainsi qu'une orientation de la communication sur la France et l'Europe de proximité à partir du printemps prochain.

Enfin, "favoriser la relation" en prospectant les familles, les couples, les jeunes, les séniors à travers le B to B (rester proche des tours-opérateurs avec des rendez-vous multimarchés, des workshop en France et en Europe et des éductours), le B to C (nouvelle campagne #OnaTousBesoinduSud avec notamment 38,9 millions d'impressions et 1 448 spots TV et une présence dans les salons) et les médias. Ces segments bénéficieront d'équipes dédiées pour les animer. Un site internet, reprenant les principales actions prévues, est réservé aux professionnels.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Mercredi 9 Décembre 2020 | Lu 181 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 27 Mai 2021 - 12:26 Pour AR Group, l’union fait la force






Businews Mag

Businews N°201 - Mai Juin 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter