Menu

“Le Live du Grand Bain” La French Tech Aix Marseille en action


           

Après un mois d’ateliers et de rencontre, « Le Grand Bain » l’évènement majeur de la French Tech Aix Marseille s’est conclu par un live autour de questions d’actualité. Avec en point d’orgue le territoire comme laboratoire d’expérimentations et de solutions face aux défis que constituent les transitions écologiques, numériques, économiques et sociales à l’œuvre dans la période.


Des plateaux d'invités pour envisager un monde plus inclusif avec les atouts de l'innovation
Des plateaux d'invités pour envisager un monde plus inclusif avec les atouts de l'innovation
"Le Grand Bain" évènement phare de la French Tech Aix-Marseille s’est conclu par un live vendredi 11 décembre au Cloitre. Après une série d’ateliers qui se sont étendus sur un mois, sur des thèmes aussi divers que "Le financement participatif", "La ville du quart d'heure", "La edtech, quel accélérateur pour l’emploi et l’inclusion ?", "Les algorithmes peuvent-ils modéliser les émotions ?" . Objectif de l’ensemble ? Inviter à une réflexion commune sur les grands enjeux technologiques, environnementaux et sociaux d’aujourd’hui et de demain. Et mettre en avant le territoire d’Aix-Marseille comme hub culturel et économique, ouvert sur l’Europe et la Méditerranée et laboratoire d’expérimentation et de solutions face aux grands défis de la période. « En cette période troublée, ralentie, il est primordial d’accompagner les acteurs économiques locaux dans les transitions, les adaptations, les réinventions qui leur sont indispensables pour sortir de la crise » ont évoqué Mathieu Rozières Vice-President de la French Tech Aix Marseille et Pascal Lorne son président. Au programme du live associant Marseille Solutions et le media activiste Sogood, et réalisé avec des moyens digitaux, de nombreux intervenants autour de plusieurs plateaux prospectifs. Le premier, « Tenir le cap » a évoqué le développement des start up dans un contexte troublé. Comment résister dans cette épreuve ? Et faire preuve de résilience, de souplesse et d’agilité. Plusieurs acteurs de l’écosystème, Samir Tighilt, Responsable entrepreneuriat chez Apprentis Auteuil, Isabelle Dao, Responsable de l’incubateur Les Premières Sud, Fabrice Necas, co-fondateur de la Fondation de Marseille et Colombe Pigearias, Ambassadrice French Impact à Marseille vont venus apporter des éléments de réponse en misant le plus souvent sur l’alliance des forces vives. Deuxième étape, « Prendre le large » a abordé les questions de transition et du défi représenté par les pollutions particulièrement sensibles en Méditerranée, puisque le plastique représente aujourd’hui 95% des déchets sur les plages et en surface. Pour y remédier tout en conciliant enjeux économiques et préservation de la biodiversité et de la santé humaine, des entrepreneurs tels que Chloé Zaied, CEO d’Hynova Yachts, Nicolas Carlési de Iadys ainsi que Patrice Bergamini, Directeur des Relations Institutionnelles chez CMA-CGM ont partagé leur experience. Enfin le dernier plateau « Rêver plus haut » s’est tourné vers l’avenir. Comment continuer à créer, à rêver, à innover en temps de crise et dans un climat d’incertitude pesant pour l’entreprise ? Eva Sadoun, co-Présidente du Mouvement Impact France, Stéphan Guignard CEO de VHquatrevingtreize et Laurent Choukroun, CEO et co-Fondateur de Synergie Family et membre fondateur de l’Epopée, un tiers lieu en gestation à Marseille, ont chacun évoqué des leurs propositions pour des lendemains meilleurs. Autant de contributions qui ont été émaillées par les interventions de nombreux acteurs, élus de la mairie de Marseille, Olivier Fortin et Stéphane Lhardit qui ont signifié l’importance des start ups et les solutions d’accompagnement qui leur sont dédiées à l’instar de  Bernard Kleynhoff, Président de la commission « Economie, industrie, innovation, nouvelles technologies et numérique » de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Jean-Luc Chauvin, président de la CCIMP a, pour sa part, relevé « les start ups sont des entreprises comme les autres, il faut leur offrir accès à tous les outils qui leur permettent de survivre et les accompagner dans leur volonté de transformer et d’innover ». Tous ont ainsi offert un regard constructif sur l’écosystème de l’innovation. En clôture de l’évènement, Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique, a mis en avant la place des territoires, avec une émergence de nouvelles générations d’entrepreneurs qui se disséminent partout en France avant d’appuyer sur l’innovation comme nécessaire facteur de transition écologique.


Rédigé par Orianne Olive, le Vendredi 11 Décembre 2020 | Lu 328 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:04 Première pour Artplexe Canebière !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter