Menu

Le fonds de dotation Compagnie Fruitière soutient l’ONG Santé Sud


           

Cette entreprise familiale marseillaise, principal producteur de fruits d’Afrique vendus dans toute l’Europe, est engagée dans une démarche de responsabilité sociétale. A ce titre, son fonds de dotation soutient un projet de Santé Sud qui concerne plus d’un million d’habitants en Afrique de l’Ouest.


Consultation dans un centre de santé en Afrique©Santé Sud
Consultation dans un centre de santé en Afrique©Santé Sud
Basée à Marseille, l’ONG Santé Sud agit pour un accès durable à des soins de qualité dans les pays en développement suivant trois directions : l’optimisation des systèmes de santé, la réduction des inégalités sociales et la médicalisation des zones rurales. C’est sur ce dernier axe qu’un projet entrepris en Afrique de l’Ouest a vu le jour, en janvier 2020, afin  d’améliorer l’accès aux soins en accompagnant l’installation de médecins généralistes dans des centres de santé communautaires situés au Bénin, en Guinée et au Mali.  
Alors que la Compagnie Fruitière, qui emploie plus de 20 000 salariés dans ses plantations de bananes et ananas en Afrique (Côte d’Ivoire, Cameroun, Ghana, Sénégal) et Amérique Latine (Equateur), a depuis longtemps instauré des actions de développement économique et social dans ces pays, l’entreprise fondée en 1938 à Marseille a décidé de soutenir cette nouvelle initiative. Commentaires de Marie-Pierre Fabre, présidente du fonds de dotation Compagnie Fruitière déjà engagé auprès de plusieurs structures à vocation humanitaire : « Nous renouvelons notre soutien à l’ONG marseillaise Santé Sud dans le cadre d’un engagement pluriannuel de trois ans. Nous sommes fiers de soutenir ce projet à fort impact aux côtés de l’Agence française de développement ».  
Les objectifs sont ambitieux : 340 000 bénéficiaires au Bénin, 225 000 en Guinée et 500 000 au Mali… Soit plus d’un million d’habitants en zones rurales. Côté aménagements, il s’agit de 15 centres de santé réhabilités et équipés, de 80 médecins généralistes installés dans les trois pays et de 40 centres de santé dotés d’un dossier médical patient informatisé… Le tout pour une échéance prévue en octobre 2022.
Précision :  Créé en 2012, ce fonds de dotation est actif dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’environnement et de la culture… Que ce soit dans les pays du Sud ou auprès d’acteurs associatifs de proximité à Marseille.
 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Jeudi 8 Juillet 2021 | Lu 188 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 30 Juillet 2021 - 10:30 Six hôtels Accor exposent les REvéLATIONS






Businews Mag

Businews N°202 - Juillet Aout 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter