Menu

Les chefs à Saint-Tropez se mettent à table


           

Lancée il y a un an, la manifestation les Chefs à Saint-Tropez est montée en gamme avec la mise en lumière de 80 producteurs de produits d’exception. Les chefs d’ici et d’ailleurs ont fait le déplacement…


Les chefs à Saint-Tropez présentent de nombreuses animations.
Les chefs à Saint-Tropez présentent de nombreuses animations.
Battles autour de recettes provençales, démonstrations culinaires, animations, concours de pâtisseries, pétanque des chefs,  déjeuner caritatif au profit de l’association Solidarité Paysan, l’opération, « les chefs à Saint-Tropez » qui s’est déroulée ce week-end autour d'un marché de producteurs, a fait carton plein et mis en avant une gastronomie innovante et durable. L’initiative amorcée l’année dernière en pleine période sanitaire s’est étoffée cette année. « Nous sommes passés de 35 à 80 producteurs » note Tom Carbonnel, en charge, avec Pascale Perez à la tête de l’agence Turquoise, d’une opération orchestrée par l’association de commerçants de Saint-Tropez « Esprit Village » qui compte 310 adhérents. Pendant quelques jours, la place des Lices a, ainsi, été un rendez-vous privilégié pour les producteurs « Il s’agit de mettre nos artisans en vedette. De nombreux chefs prestigieux nous ont rejoint. L’idée est de montrer un autre aspect de Saint-Tropez. Si son nom résonne aujourd’hui comme une place d’exception pour un tourisme luxueux, c’est avant tout un village de pêcheur qui mise sur la qualité des produits, leur traçabilité" » note Tom Carbonnel. Les chefs de tous horizons ont joué le jeu. Quelques grands noms en donnent la mesure, Arnaud Donckele, référence triplement étoilée du Cheval Blanc à Paris, Cyril Lignac du groupe éponyme, qui s’est livré à une démonstration de pâtisserie très attendue, Gerald Passédat, le chef incontournable du Petit Nice à Marseille. Mais aussi Eric Canino, fort de ses deux étoiles à La Réserve à Ramatuelle, Alexandre Fabris du Chateau de Valmer etc…   Point d’ancrage de l’évènement, la place des Lices s’est transformée durant deux jours en un marché d’exception où les produits du terroir, fruits, légumes, condiments, viandes, poissons et autres vins, ont été mis en scène. Certains n'ont pas hésité à faire le voyage comme Marcel Lesoille du syndicat France Ecaille pour présenter des produits d’autres régions comme l’huitre de Bretagne et évoqué les problématiques du métier d’écailler encore peu connu.  « Nous célébrons les produits locaux sans faire l’impasse sur des fournisseurs d’exception venus d’autres territoires » reprend Tom Carbonnel. Les artisans sont au coeur du dispositif avec en prime un état d’esprit qui mise sur l’échange et le partage d’expériences. C’est une occasion rare pour les chefs de se rencontrer, d’échanger sur leurs pratiques. Organisée en un mois et demi, l’évènement a vocation à se renouveler l’année prochaine mais n’entend pas perdre son ancrage local. C’est avant tout un projet local, porté dans une grande majorité par des acteurs du cru, le Mas de Bellevue, la Casa Cosy, l’Hotel de Paris, Le restaurant la Ramade etc .. qui jouent le jeu dans une volonté d’ouverture aux artisans régionaux.  "Nous ouvrons aussi la saison touristique qui se conclura en septembre avec les Voiles de Saint Tropez ». Pour de nombreux visiteurs c’est aussi l’occasion de créer des opportunités de business, c’est le sens de la présence d’Anastasia Kochmaruk, ambassadrice de l’application Choco Gastronomy, initiative franco-allemande, créée il y a 4 ans. Cette nouvelle licorne s’implante aujourd’hui dans le grand sud, après une percée sur la Côte d’Azur.  Elle digitalise les process entre les chefs et leurs fournisseurs. Gratuite pour les premiers, elle recense aujourd’hui 15 000 chefs et vise l’intégration de tous les types de restauration, des étoilés aux fast food, conciliant ainsi gastronomie et innovation. La modernité en marche !
 

Animation par Anne Limbour des Chefs à Saint-Tropez qui en est à sa deuxième édition.
Animation par Anne Limbour des Chefs à Saint-Tropez qui en est à sa deuxième édition.


Rédigé par Fabienne Berthet, le Dimanche 8 Mai 2022 | Lu 189 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 16 Juin 2022 - 13:51 Changer d’air à la Bonne Mère


En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter