Menu

Marseille-Fos décroche de 13% en 2020


           

La crise sanitaire a littéralement érodé les trafics portuaires de Marseille-Fos en 2020. 10 millions de tonnes de marchandises ont été perdues en douze mois, soit un recul de 13%. Le chiffre d’affaires plonge de 14% à 145 M€. Au cœur de la tempête, le port de Marseille-Fos fait un geste envers sa clientèle en gelant les tarifs portuaires en 2021 et maintien son niveau d’investissements à 342 M€ au cours des quatre ans à venir. Les tout premiers projets sont déjà sur les rails…


Avec près de 8 500 escales réalisées, 69 millions de tonnes (MT) de marchandises traitées en 2020, le port de Marseille Fos enregistre 12,7% de baisse globale.
Avec près de 8 500 escales réalisées, 69 millions de tonnes (MT) de marchandises traitées en 2020, le port de Marseille Fos enregistre 12,7% de baisse globale.
« Nous avons perdu trois années de croissance. L’économie mondiale ne reviendra pas au niveau de 2019 avant…2022. Néanmoins, la dynamique de projets demeure », a résumé, ce 25 janvier, le président du directoire du Grand port maritime de Marseille-Fos, Hervé Martel. Confinements, fermetures des frontières, baisse de la demande ont eu raison des trafics. Les conséquences de la crise sanitaire sont lourdes pour le port, confronté à une baisse de 12,7% des tonnages et à un recul drastique des flux de passagers (742 000, -76%) notamment causé par l’arrêt des croisières et le repli de l’Algérie depuis mars 2020.  
Sur 69 MT de marchandises traitées en 2020, les vracs liquides représentent 41 MT, les vracs solides 9,9 MT (-22%) et les marchandises diverses 18,3 MT (-11%).  Quasiment toutes les filières sont dans le rouge. La réparation navale l’est tout autant également avec une baisse des interventions à flot et en cale sèche.
La crise a éprouvé la stratégie de report modal avec moins de conteneurs sur le rail (-3,8% en Evp). Les chargements sur le fleuve en 2020, sont en recul de (-24,1%) notamment en raison d’incidents sur l’écluse des Sablons. 

Chiffre d’affaires en baisse de 14% à 145 M€

Med Europe Terminal (CMA CGM) va investir dans l'achat d'un portique ferroviaire. ©NBC
Med Europe Terminal (CMA CGM) va investir dans l'achat d'un portique ferroviaire. ©NBC
Intimement liées aux droits de port navires, les recettes portuaires ont fortement baissé et devraient encore chuter en 2021, le port ayant annoncé un gel des tarifs. « Notre chiffre d’affaires, composé pour moitié de droits de ports navires et pour l’autre moitié de recettes domaniales, a baissé de 14% à 145 M€. La crise a généré 20 M€ de pertes dans nos caisses. Il est nécessaire de maintenir à flot nos relais de croissance », résume Chantal Helman, membre du directoire du GPMM.  « Il s’agit de faire de Marseille-Fos un port aménageur, développeur et entrepreneur en créant des filiales », renchérit Élisabeth Ayrault, présidente de la Compagnie Nationale du Rhône. Vice-présidente du Conseil de surveillance, elle a assure l’intérim de la présidence en attendant la nomination du successeur de Jean-Marc Forneri, décédé brutalement fin décembre. 
 
A quelques semaines de l’examen, le 5 mars prochain du Projet Stratégique du GPMM par le Conseil de surveillance, le port annonce maintenir son programme d’investissement en dépit de la crise. 342 M€ devraient être injectés d’ici à 2024. Plus de 60 M€ seront destinés aux aménagements ferroviaires à Mourepiane, au Terminal roulier sud et à Fos avec une nouvelle zone de services portuaires de 28 ha.

Avec la fermeture programmée de la gare du Canet en 2023, une partie de l’activité continentale sera transférée à Miramas, sur Clésud où verra le jour le Terminal Ouest Provence et les travaux d’extension de Novatrans (GCA).  50 M€ serviront à financer l’électrification des navires à quai. Par ailleurs, la gare internationale du Cap Janet, dont les travaux ont débuté en 2020, devrait être livrée mi-2022. 

 
 


Rédigé par Orianne Olive, le Lundi 25 Janvier 2021 | Lu 412 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Lundi 26 Juillet 2021 - 17:48 ​Mediaco grandit dans la logistique du froid






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter