Menu

Marseille Provence Gastronomie lance son Media Club


           

Complémentaire des actions presse institutionnelles de MPG et Provence Tourisme, ce club media permet aux journalistes et influenceurs de découvrir la nouvelle génération de chefs, producteurs, viticulteurs… Ainsi que les coulisses de restaurants inédits qui proposent une cuisine méditerranéenne pimentée d’imagination et d’innovation.


De g à dr : Le chef Edgar Bosquez et Alizée Bosquez (restaurant Ekume), l’auteure Vérane Frédiani et Isabelle Brémond, dg de Provence Tourisme. Photo©Robert Poulain
De g à dr : Le chef Edgar Bosquez et Alizée Bosquez (restaurant Ekume), l’auteure Vérane Frédiani et Isabelle Brémond, dg de Provence Tourisme. Photo©Robert Poulain
« Un moment convivial d’échange et de partage autour de la gastronomie, sujet majeur pour notre territoire qui est un laboratoire. Nous sommes le premier département agricole de France notamment pour le bio, le premier pour la riziculture… Nous sommes connus au niveau national pour ces spécificités. Récemment 30 restaurants ont ouvert sous le signe de la cuisine raisonnée et responsable », explique Isabelle Brémond, directrice générale de Provence Tourisme, lors du lancement du MPG Media Club. L’inauguration de ce dernier dans le tout nouveau restaurant Ekume, situé à deux pas de l’Abbaye de Saint-Victor, a donc été l’occasion de goûter la très originale cuisine d’Edgar Bosquez.  Originaire du Panama, ce chef, sorti de l’Institut Paul Bocuse, a fait ses classes auprès des plus grands (Paul Bocuse, Jean-Paul Lacombe et Joseph Viola à Lyon ; Alain Senderes, Julien Dumas et Thibault Sombardier à Paris ; Gérald Passedat et Mathias Dandine à Marseille)… Avant de décrocher la dotation Jeune Talent 2022 du guide Gault & Millau et de s’installer à Marseille. Par « amour de la mer » mais également selon son épouse, Alizée Bosquez, parce que « la ville présente du potentiel avec plein de choses à faire, une belle dynamique et des producteurs très proches.  Ici, on a à la fois la ferme et la mer ». 
Avec ses 30 à 40 couverts et sa petite équipe de 5 personnes, Ekume pourrait bientôt faire partie de ces pépites dont parle Vérane Frédiani dans son livre « Marseille cuisine le monde ». « Ici, on réunit cuisine locale avec les cuisines du monde entier, mais l’identité marseillaise est toujours aussi forte. Je relève deux caractéristiques : on peut se faire plaisir à un prix raisonnable, et le nombre de femmes chefs est une spécialité quasi-locale », souligne-t-elle. 
Voilà qui devrait encore attirer dans les Bouches-du Rhône les nombreux visiteurs issus, pour la plupart, de l’Hexagone. Ainsi, pendant les vacances de Pâques, la fréquentation touristique française s’est accrue de 16% par rapport à 2019 qui reste l’année de référence.  A noter : après deux ans de retrait, les touristes étrangers font leur retour. A commencer par les Allemands, suivis des Belges et des Suisses. 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Jeudi 26 Mai 2022 | Lu 163 fois






En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter