Menu

Marseille va accueillir 1.700 réfugiés ukrainiens sur un navire de Corsica Linea


           

La compagnie maritime assurant la liaison vers la Corse va mettre à disposition un des ferries de sa flotte pour héberger les victimes du conflit ukrainien. A bord, les rescapés bénéficieront de services pour leur permettre de retrouver rapidement une vie professionnelle.


« Marseille la rebelle devient aujourd’hui Marseille Terre d’accueil ». Philippe Korcia, président de l’Upe13, a la formule pour décrire la mobilisation humanitaire sans précédent impulsée par Corsica Linea : la mise à disposition du ferry Méditerranée pour l’accueil et l’intégration des réfugiés ukrainiens. En accord avec le port de Marseille, le navire qui assure habituellement les liaisons estivales avec le Maghreb, vient d’être amarré au J4 pour loger et nourrir jusqu’à 1.600 migrants. L’opération est financée par le ministère de l'Intérieur. « Il ne s’agit pas de créer un camp d’accueil mais de permettre à ces exilés de trouver rapidement des moyens de subsistance durable », explique Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea. Le Méditerranée, plus grand ferry de la compagnie, dispose de 486 cabines, deux bars, trois espaces de restauration et des espaces salons-fauteuils. « Les capacités d'accueil pourront être augmentées à 3.000 places dès septembre 2022 avec l'ajout d'un second ferry », explique Renaud Muselier.
A bord, ils bénéficieront d’un centre de vie pour leur permettre de retrouver rapidement une vie professionnelle. C’est une tour de Babel qui s’est organisée : Thales Alenia Space a fourni par exemple des ordinateurs et des imprimantes pour la rédaction de CV ; la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur a prévu de recruter des formateurs en langues ; la métropole offrira des cartes de transport gratuites ; l’hôtelier de l’extrême CIS des kits d’hygiène féminin ; le réseau Babilou, des places de crèche… « Même les Pme et Tpe se sont mobilisées, l’une pour offrir des repas gratuits, les autres pour faire de l’apprentissage ou encore pour conduire les plus jeunes à l’école », se réjouit Philippe Korcia.
Les banque du territoire (Cepac, Crédit Agricole, SMC) seront aussi présentes pour faciliter l’ouverture de comptes. Enfin un « Job Desk » géré par Pôle Emploi sera également à bord pour centraliser les offres d’embauches locales. Des groupes tels Onet et Hopps ont déjà fait connaître leurs besoins. Avec l'été qui arrive, l'hôtellerie et la restauration sont également en recherche de saisonniers.
Plus de 3,6 millions de personnes ont fui l'Ukraine et les combats déclenchés par l'invasion de l'armée russe, selon le dernier décompte de l'ONU. La Pologne est le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés avec plus de deux millions de personnes.
 


, le Mardi 29 Mars 2022 | Lu 343 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter