Menu

Nocika se muscle pour s’envoler plus haut


           

Spécialiste de la vente en ligne de produits pour les sports nautiques et la mer avec ses sites web FlySurf, Nautigames et Orange-Marine, Nocika a investi plus de 4 millions d’euros dans des bâtiments à Salon-de-Provence pour poursuivre sa croissance.


Nocika a construit plus de 6 100 m2 à Salon-de-Provence (Photo JC Barla)
Nocika a construit plus de 6 100 m2 à Salon-de-Provence (Photo JC Barla)
En février dernier, Lionel Hassine, fondateur et président de Nocika, promettait de faire entrer ses équipes sur le nouveau site de la zone de Gandonne à Salon-de-Provence en octobre 2021. Les façades n’étaient alors même pas toutes élevées… Ce 13 octobre 2021, le dirigeant a accueilli 400 invités pour l’inauguration de plus de 6 100 m2 de bureaux et entrepôts, la plus imposante implantation sur la quinzaine de lots commercialisés par la métropole Aix-Marseille-Provence dans le cadre de l’extension de cette zone d’activité. Les stocks n’ont pas encore été transférés de Grans, où la PME siégeait auparavant, mais c’est imminent. « En quelques mois, nous avons recruté une vingtaine de personnes, pour monter de 50 à 70 personnes, mais d’autres offres sont ouvertes, j’ai l’impression qu’on embauche en permanence ! » confie ce chef d’entreprise atypique qui a mis lui-même la main à la pâte sur le chantier pour tenir les délais de réalisation promis et a tiré au sort dans un vase le nom d’un invité à remercier au nom de tous les autres pour ne pas infliger un discours rébarbatif à ses convives d’un soir ! Le maire de Salon, Nicolas Isnard, a d’ailleurs salué « l’entrepreneur hors-pair », après avoir parcouru des locaux où, dès l’accueil, la priorité à la convivialité et au bien-être des salariés saute aux yeux du visiteur, mais aussi à l’étage, avec une salle de fitness. Nocika importe, distribue et fabrique des articles de sports et loisirs nautiques pour particuliers et professionnels à travers des sites de vente en ligne dont trois principaux : Nautigames.com pour les loisirs aquatiques (kayak, ski nautique, stand up paddle, surf, bouées…), Flysurf.com, n°1 sur internet du matériel de sports de glisse (kitesurf, wakeboard, combinaisons…) et Orange-marine.com, site web de l’accastillage et l’équipement du plaisancier, rachetée en difficulté à La Ciotat en février 2020 et redressée depuis…

Doubler la capacité de traitement des commandes

Nocika stocke beaucoup et plusieurs mois à l’avance pour ne pas se confronter à des risques de rupture et fidéliser sa clientèle de passionnés. Depuis sa création en 1998, c’est le cinquième site sur lequel elle déploie ses activités, toujours en propriété plutôt qu’en location. « On maîtrise mieux son destin, glisse Lionel Hassine, en justifiant aussi l’intégration de tous les métiers nécessaires à l’expansion de l’entreprise. Avec ce site, on se donne les moyens de continuer notre croissance ». En 2020, le chiffre d’affaires a atteint 18 millions d’euros. Cette année, il devrait bondir à 24 millions d’euros. « Nous sommes pour l’heure en ligne avec les objectifs » précise Michel Athénour, le directeur général, en rappelant qu’en trois ans, la société a triplé chiffre d’affaires, effectif et capacité de stockage… Le nouveau site offre des potentialités d’expansion démultipliées : « A Grans, le manque de surface avait fini par devenir un goulot d’étranglement, nous pouvions traiter au maximum 1 000 commandes par jour. Au plus fort de la saison, nous aurions voulu vendre plus, ce n’aurait pas été possible. Là, nous disposons de cinq quais de déchargement, d’un entrepôt de stockage par palettes, d’une organisation des flux optimisée, qui nous permettent de monter à 2 000 commandes par jour, expédiées en 24 à 48h. Les clients qui le souhaitent peuvent commander en ligne et venir retirer leurs achats sur place aussi ». Si Flysurf est leader sur le kite-surf, son produit historique, Nocika veut conquérir des parts de marché sur les magasins physiques avec Nautigames et surtout Orange-Marine dont le site web est en cours de refonte, l’achat en ligne n’étant pas un réflexe répandu chez les plaisanciers. L’entreprise renforce encore son service clients en profils plus seniors pour apporter les conseils techniques attendus par ceux qui la sollicitent. Et l’idée d’une autre croissance externe reste à l’ordre du jour, comme la relance d’initiatives en 2022 en Allemagne et en Italie où Orange-Marine s’était positionnée…


Rédigé par Jean-Christophe Barla, le Vendredi 15 Octobre 2021 | Lu 793 fois





>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 19 Novembre 2021 - 14:07 La Marine Nationale et la Corvette font cause commune

Dimanche 7 Novembre 2021 - 20:03 MaxiCoffee, une expertise au service du café






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter