Menu

Pays d’Aix Développement et l’incubateur Belle de Mai officialisent leur collaboration


           

En rejoignant les membres du Conseil d’administration de l’incubateur marseillais, l’Agence de développement économique du territoire du Pays d’Aix scelle une coopération d’une bonne dizaine d’années.


Isabelle Corbin, directrice de Pays d’Aix Développement et Morgan Dinkel, directeur adjoint de l’incubateur Belle de Mai.©DR
Isabelle Corbin, directrice de Pays d’Aix Développement et Morgan Dinkel, directeur adjoint de l’incubateur Belle de Mai.©DR
Comme une suite logique à dix années de partage de travail en amont de la création d’entreprises technologiques et innovantes ! Désormais, Pays d’Aix Développement (PAD) a rejoint les autres membres du Conseil d’administration de l’incubateur Belle de Mai que sont Aix-Marseille Université, la Cciamp, l’université d’Avignon, le CIP, l’Upe 13 et les écoles Centrale Marseille et Mines Saint-Etienne. Il faut savoir que, depuis plus de dix ans, cet incubateur, créé en 1999, entretient une solide relation avec Pays d’Aix Développement.  Pour preuve, depuis 2003, PAD gère le dispositif Aix-Marseille-Provence Amorçage (AMPA), prêt d’honneur à taux zéro (plafond : 40 000 €) destiné aux porteurs de projets technologiques et innovants afin qu’ils puissent financer R&D, études techniques, études de marché, brevets et prototypes. Résultat, en 19 ans d’existence, 297 projets ont été présentés en comité de sélection pour 148 retenus. Commentaires de Morgan Dinkel, directeur adjoint de l’incubateur Belle de Mai : « En tant que prêt d’honneur, PAD est un contact privilégié pour nos incubés. Ils sont en effet en contact direct avec le premier financeur anté-création. C’est presque naturel de sceller notre coopération par une place dans notre Conseil d’administration ».
De son côté, Isabelle Corbin, directrice de PAD, souligne que « l’incubateur Belle de Mai a toujours été un partenaire incontournable. Lors de l’étude des projets dans les comités pour l’entrée en pépinières ou pour l’AMPA, il est notre caution numérique et multimédia ». A noter que l'incubateur a accompagné, depuis sa création (1999), plus de 314 porteurs de projets, contribuant à la création de 193 entreprises dont 75% sont toujours en activité.
 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mardi 15 Février 2022 | Lu 204 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter