Menu

Proclair, l’humain au centre de la digitalisation


           

Si la digitalisation est l’un des enjeux de demain, pour Proclair le sujet est étudié depuis de nombreuses années. En effet après avoir créé depuis 2010 des logiciels de gestion « maison » adaptés à son activité, Proclair utilise désormais des outils digitaux pour permettre à ses salariés de monter en compétence et à ses clients de mieux comprendre les prestations de propreté effectuées.


La digitalisation, un sujet d'avenir pour Proclair qui n'exclut pas la prise en compte de l'aspect humain.
La digitalisation, un sujet d'avenir pour Proclair qui n'exclut pas la prise en compte de l'aspect humain.
Avant-gardiste sur les questions de numérisation, la PME Proclair, a développé des logiciels spécifiques à l’attention de ses fonctions supports pour la gestion de ses ressources. « Nous avons fait le choix d’un développement en interne. C’est un moyen de les faire évoluer nous-mêmes afin qu’ils répondent à nos besoins. D’autant qu’avec des milliers de saisies quotidiennes, 550 clients et autant de salariés, nos opérations qu’elles concernent la partie commerciale, la comptabilité, les ressources humaines ou le service client sont très lourdes » reprend Chloé Tourret, Directrice déléguée de Proclair. Prochain, défi, faciliter l’interconnexion entre tous les services afin de fluidifier notre communication interne.
 
Autre enjeu ? Répondre à la demande de traçabilité des clients et le contrôle des prestations. « Nous avons mis en place des outils dédiés tels que des tablettes digitales qui favorisent la gestion du travail et permettent des contrôles qualité réguliers » reprend Aurélien Tourret, Directeur Général de Proclair. Principaux intéressés, les sites d’une superficie importante ou ceux qui ont une spécificité telle que la santé ou une réglementation particulière à respecter. C’est aussi une opportunité de mieux partager l’information avec le client. Toutefois, la traçabilité ne doit pas exclure la confiance. Au contraire ! « L’homme reste au centre de la prestation, l’outil digital est alors une plus-value pour valoriser notre métier » détaille Aurélien Tourret. « Il s’agit davantage d’un support pour l’encadrement et d’un outil d’analyse pour notre Service Qualité » assure Chloé Tourret.
 
Reste une question ? Quelle est la plus-value pour le client ? « Faire remonter des informations sur le temps de passage n’est pas une fin en soi et ne change en rien notre mission première qui est la propreté. L’objectif est de rester en phase avec les enjeux de nos clients en travaillant ensemble sur des pistes d’amélioration. La relation humaine reste primordiale » conclut Aurélien Tourret. 
 
 


Rédigé par Fabienne Berthet, le Jeudi 28 Octobre 2021 | Lu 91 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter