Menu

Proneem accompagne un projet d’ascension de l’Everest


           

En fonctionnalisant les vêtements de l’athlète multi-sports Emma Clair Dumont pour son ascension de l’Everest prévue en avril prochain, l’entreprise marseillaise ajoute une nouvelle corde à son arc.


Ascension sur glace d’Emma Clair Dumont© ECD
Ascension sur glace d’Emma Clair Dumont© ECD
Spécialisée dans la micro encapsulation d’actifs naturels pour fonctionnaliser les textiles (traitements anti-acariens, antibactériens, anti-insectes, antiodeurs, hydratant, chauffant, anti-transpiration, etc.), Proneem (17 salariés, CA : 6 M€ dont 60% à l’international) rend donc ces textiles performants et « intelligents ». 
Alors qu’elle collabore depuis 2013 avec les grandes marques de tous secteurs (linge de maison, literie, habillement, cosmétique, etc.), l’entreprise, fondée en 2003 à Marseille par Nathalie Hagège, accompagne aujourd’hui l’athlète multi-sports et entrepreneuse Emma Clair Dumont.  C’est ainsi que, depuis plusieurs mois, Proneem travaille à augmenter le pouvoir isolant, hydratant et chauffant des vêtements (sous-gants, chaussettes, brassières, premières peaux…) qu’elle utilisera lors de l’ascension de l’Everest en avril prochain. Mise au point par Aurélie Oudin, jeune ingénieure de l’équipe R&D de la PME (30% du CA annuel sont dédiés à ce département), la technologie permet à la fois de gérer le froid, l’hydratation et l’humidité.
De nombreux tests ont été développés et effectués en conditions extrêmes (cryothérapie à -120 °C et chambre froide à - 25°C) pour s’assurer que cette technologie réponde bien aux problématiques et besoins des alpinistes. Concernant les gants, manchons et chaussettes, les tests d’efficacité ont révélé un gain de 2 à 4 °C sur un article traité, comparé à un article non traité, ainsi qu’une amélioration de 100% d’hydratation dès 12 heures d’utilisation, et une absorption immédiate de la transpiration. " Avec Aurélie Oudin, nous avons testé pendant plusieurs semaines les textiles à de températures extrêmement basses (-112°), les résultats mesurés avec la caméra thermique sont flagrants, l’isolation est plus importante et permet de gagner 3°C", explique Emma Clair Dumont (qui a également testé ses vêtements en conditions réelles à Chamonix).  D’ici son départ pour cette grande aventure, Proneem poursuit la collaboration avec la sportive pour parfaire le traitement et atteindre une solution optimale. 
A noter : Emma, qui a été la seule française à avoir terminé le 7/7/7 (7 marathons en 7 jours sur 7 continents), a l’ambition de devenir la 13ème femme française au sommet du « Toit du Monde ». Elle s’envolera pour Katmandou le 10 avril.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Mardi 22 Février 2022 | Lu 552 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter