Menu

Renaud Muselier promet "zéro rideaux fermés en centre-ville"


           


Audrey Lucchinacci a invité Renaud Muselier à s'exprimer face aux commerçants et aux artisans du département (photo: F.Dubessy)
Audrey Lucchinacci a invité Renaud Muselier à s'exprimer face aux commerçants et aux artisans du département (photo: F.Dubessy)
Audrey Lucchinacci, présidente de la Fédération des Commerçants des Bouches-du-Rhône, accueillait, jeudi 17 juin 2021, Renaud Muselier. Le président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, candidat à sa propre succession, a d'abord dressé un bilan de son action en déclinant les aides aux loyers et aux investissements ainsi que les chèques de réouverture. "Nous n'avons pas attendu la Covid pour être là. Même si cette crise, comme celle avant des gilets jaunes avant, nous a appris à travailler plus ensemble, en proximité", lance-t-il. Avant d'assurer qu'il poursuivra cette politique de soutien aux commerçants et aux artisans en évoquant même un remboursement échelonné sur dix ans du prêt Covid.

Parmi ses principaux engagements figurent : la création d' un fonds de sauvetage pour les commerces en danger, la revitalisation des centres-villes grâce aux "Boutiques à l'essai", l'aide à l'installation en centre-ville des commerçants et artisans, et l'accompagnement de la transmission des commerces de proximité. Renaud Muselier affirme vouloir "zéro rideau fermé en centre-ville." Pour y parvenir, la Région s'appuiera sur un fonds spécial doté de 100 M€ et adossé à un budget de relance.

Un vice-président en charge des commerçants

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur s'engage à ce qu'aucun rideau ne ferme (photo : F.Dubessy)
Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur s'engage à ce qu'aucun rideau ne ferme (photo : F.Dubessy)
Dès août prochain, s'il est confirmé à son poste, il proposera des Etats généraux branche par branche pour faire remonter les besoins. Puis fera voter les dispositifs opérationnels en octobre. "Nous avons l'expérience, le savoir-faire et les moyens", indique Renaud Muselier. La prochaine mandature comptera un vice-président en charge des commerçants, des artisans et des PME. Un numéro unique sera créé pour répondre à toutes les questions des entreprises.

Avec les commerçants et artisans présents, Audrey Lucchinacci avait choisi trois pistes d'échange avec l'élu : la digitalisation, les circuits-courts et l'emploi des jeunes. Sur le premier point, Kevin Polizi, vice-président de Medinsoft, note que "si le e-commerce grandit, il n'est réservé qu'à quelques uns." Le responsable du cluster spécialisé dans la transformation digitale poursuit une stratégie en trois étapes : doter les commerçants en outils basiques pour le permettre de connaître leur stock ; mettre en avant les success-stories et partager la donnée, mobiliser un écosystème pour construire l'offre qui manque en logistique et simplifier le paiement. Kevin Polizi se donne trois ans pour mettre en place cette action. Renaud Muselier envisage de mettre 4 M€ de budget supplémentaire dans la digitalisation et de déployer un centre sur les risques cyber pour assister les entreprises.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Jeudi 17 Juin 2021 | Lu 168 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 11:06 Nocika se muscle pour s’envoler plus haut

Dimanche 3 Octobre 2021 - 17:07 Valebio, le bon goût de la superfood !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter