Menu

Rencontre de Philippe Korcia avec Bruno Le Maire: "Toutes les entreprises doivent bénéficier de la relance"


           

Le président de l’Union pour les entreprises des Bouches-du-Rhône a pu rencontrer le ministre Bruno Le Maire dans un rapide tête à tête organisé dans les locaux de La Provence suite à sa visite aujourd’hui à Marseille. L’occasion pour Philippe Korcia d’échanger sur les difficultés des entrepreneurs du territoire et de rappeler que "toutes les entreprises sont essentielles".


Rencontre de Philippe Korcia avec Bruno Le Maire: "Toutes les entreprises doivent bénéficier de la relance"
Businews: Vous venez de rencontrer le ministre de l'économie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire, quel message prioritaire avez-vous souhaité lui faire passer ?
 
Philippe Korcia: Avant toutes choses, j’ai tenu a lui exprimer toute la reconnaissance des entreprises pour lesquelles les aides de l’Etat ont été synonyme de survie. Sans la mesure d’activité partielle de masse, les exonérations et reports de cotisation ou la mise en place des PGE, l’impact sur l’emploi aurait été dévastateur et la perspective de rebond très fortement amoindrie.
 
Vous menez un combat autour du remboursement du PGE et des enjeux de la relance, des milliards d'euros sont annoncés, avez-vous le sentiment que toutes les entreprises seront prises en compte ?
 
J’ai été le premier a reconnaitre la puissance de ce dispositif mais également ses limites pour les entreprises les plus durement frappées et pour lesquelles l’arrêt de l’activité s’est prolongé, voire continue encore. La deuxième année de franchise, l’amortissement sur six ans et la perspective de mise en place de prêts participatifs sont des avancées importantes mais il demeure que certaines entreprises ne pourront tout de même pas rembourser leur PGE. Des mesures de prise en charge du PGE par l’Etat permettant la survie de l’entreprise doivent être envisagées.
Quand au plan de relance, j'ai attiré l'attention du ministre sur le fait qu'il doit bénéficier à toutes les entreprises, pas seulement les plus grandes, parce que pour nous, à l'Upe 13, toutes les entreprises sont essentielles.
 
Qu'attendez-vous du gouvernement en matière d'investissements sur le territoire?
 
Notre territoire souffre d’un déficit d’investissements historique dans ses infrastructures et ses équipements, ses réseaux de transport, écoles, services de santé et autres. Ce retard n’est rattrapable qu’avec le concours de l’Etat car les collectivités locales n’ont pas les moyens pour mener à bien ces chantiers extrêmement complexes.
Concernant l’activité économique, c’est le transport qui devrait être prioritaire. Faciliter les déplacements grâce à un réseau routier et des transports en commun performants serait un gage d’attractivité et de compétitivité fort. Au-delà des déplacements du quotidien, c’est surtout la liaison du tissus industrialo-portuaire avec son Hinterland qu’il faut renforcer tant au niveau routier que ferroviaire.


Rédigé par Orianne Olive, le Vendredi 26 Mars 2021 | Lu 336 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter