Menu

Savoir rebondir : de Magali Traiteur à… Maison Craquelin


           

En 2018, ils avaient repris Magali Traiteur à La Ciotat, mais le Covid-19 a stoppé net leurs ambitions. Depuis novembre dernier, ce duo de jeunes entrepreneurs produit, de façon artisanale, sept variétés de biscuits. Tout en relançant l’activité traiteur.


Photo©DR
Photo©DR
Adaptation, réactivité et challenge…  Ces trois mots peuvent qualifier le projet de Nicolas Gimenez et David Tranchino, deux amis d’enfance, issus respectivement du monde de l’événementiel et de la restauration. En effet, après avoir repris l’entreprise Magali Traiteur située sur la zone Athélia 1, à laquelle ils souhaitaient donner une identité à leur image, ils ont dû faire face à l’arrêt brutal provoqué par la crise sanitaire. Résistant coûte que coûte à la tempête, avec un business plan réécrit afin de correspondre à la nouvelle donne, ils lancent en novembre 2020 Maison Craquelin… Une production locale de biscuits réalisés à la main. « Nous avons réadapté le labo pour les réaliser, tout en gardant une organisation pour la partie traiteur, car ce mois-ci elle est bien repartie », explique Nicolas Gimenez, directeur. Conséquence, de 7h à 15h, le laboratoire est dédié à la production traiteur alors que de 16h à 22h, il est consacré à la fabrication des biscuits Maison Craquelin (environ 300 sachets par jour). 
Distribués actuellement dans 36 points de vente (épiceries fines, hôtels, maison d’hôtes) sur un territoire allant d’Aix-en-Provence à Toulon, ces produits sans huile de palme, ni colorant, ni conservateurs, à base d’agrumes (zestes de citron et d’orange bio), d’anis ou de graines de pavot, 100% pur beurre, sont fabriqués à la main par la chef pâtissière et sa brigade.  
Pour parvenir à ce résultat encourageant, le tandem a investi dans un four à 20 niveaux ainsi que dans un pétrin… Notamment grâce à une campagne de crowdfunding qui a apporté 5 500€ en quelques semaines, mais aussi grâce aux soutiens de la Région Provence- Alpes Côte d’Azur, du Codefi, sans compter d’autres aides à venir. « Nous visons 100 points de vente d’ici la fin de l’année auxquels viendront s’ajouter les cadeaux d’entreprise. La Grande Epicerie de Paris nous a sollicités pour présenter notre gamme dès la rentrée. Nous recevons également des commandes de Suisse et de Belgique. D’ailleurs, l’international est un axe de développement dans les trois prochaines années », poursuit-il. A ce jour, Magali Traiteur et Maison Craquelin emploient une équipe de 10 personnes.
 


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 16 Juillet 2021 | Lu 454 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:04 Première pour Artplexe Canebière !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter