Menu

Un tiers de la population aura plus de 65 ans en 2050 en Provence-Alpes-Côte d'Azur


           


"La population de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur va croître lentement pour atteindre un pic vers 2050", affirme Stéphane Lhermitte, Le directeur régional adjoint de l'Insee s'appuie sur la dernière projection, publiée, jeudi 24 novembre 2022, par ses services. Ce document n'est édité par l'Insee que tous les cinq ans et repose sur l'avis, au niveau national, de quarante-six experts en démographie. Co-autrice de cette étude avec Anton Monsef, Julie Argouarc'h constate notamment que, dans le scénario central," le taux de fécondité, s'il est en baisse par rapport aux hypothèses de 2017, est supérieur dans notre région par rapport au niveau national avec 1,9 enfant par femme contre 1,8". Les disparités en notre faveur se retrouve également sur l'espérance de vie à la naissance en 2050. Elle s'établit à 87,3 ans pour les femmes et 84,2 ans pour les hommes contre, respectivement, 87,1 et 83,9 ans en France.

"Il s'agit de projections et pas de prévisions", insiste Stéphane Lhermitte. "Elles sont destinées aux décideurs publics pour leur permettre de voir quelle pourrait être la population à cet horizon, selon différentes hypothèses, et ainsi évaluer les besoins en logement, le dimensionnement de l'enseignement et des infrastructures", poursuit-il.

Le Var et les Bouches-du-Rhône vont porter la croissance de la population

Les projections de croissance sont revues à la baisse (graphique : Insee)
Les projections de croissance sont revues à la baisse (graphique : Insee)
Si en 2050, près de 175 000 habitants supplémentaires seront recensés dans notre région par rapport à 2018, l'évolution de la population de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur va fléchir. Les hypothèses de la dernière étude réalisée en 2017 se trouvent revues à la baisse. Elle ne devrait plus être que de 5,23 millions d'habitants en 2050 contre 5,3 millions projetés voici cinq ans (69,2 millions contre 74 millions pour la France). "La croissance de la population sera quatre fois moins rapide qu'entre 2013 et 2018 avec une baisse de 60 000 habitants, due au vieillissement de la population entre 2050 et 2070", souligne Julie Argouarc'h.

La progression en Provence-Alpes-Côte d'Azur (0,1% entre 2018 et 2050) se situe en retrait par rapport aux régions voisines que sont Auvergne-Rhône-Alpes (+0,3%), Occitanie (+0,4%) et Corse (+0,3%). Elle sera portée par le département du Var (+85 000) et les Bouches-du-Rhône (+74 000). Ce dernier sera le seul département dans la région à afficher plus de naissances que de décès d'ici 2050.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, trois personnes sur dix seront âgées de soixante-cinq ans ou plus en 2050, contre 23% en 2018. "Le vieillissement va se poursuivre", indique l'Insee. "Ce n'est pas nouveau. il s'agit juste d'un accroissement du phénomène que nous projetons", ajoute Stéphane Lhermitte.


Rédigé par Frédéric Dubessy, le Vendredi 25 Novembre 2022 | Lu 141 fois










À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter