Menu

Une pléiade de parcs d’activités régionaux à l’honneur !


           

La 3e édition Label Parc+ a récompensé les démarches vertueuses de plusieurs parcs d’activité de la région. Pour preuve, six d’entre eux ont été labellisés et six autres ont obtenu la reconnaissance « Parc engagé ».


Avignon Technopôle a reçu le Label Parc+©DR
Avignon Technopôle a reçu le Label Parc+©DR
Aménager judicieusement son territoire pour l’accueil des entreprises et de  leurs salariés, lutter contre le gaspillage foncier, préserver et valoriser le paysage ainsi que la qualité de vie locale, favoriser les liens et le dialogue entre les entreprises et leur territoire, améliorer le quotidien des salariés et des usagers… Tels  sont les critères du Label Parc+, initié par la Région en partenariat avec l’Ademe, la Dreal, l’Agence de l’Eau, et organisé par l’Agence régionale Provence-Alpes Côte d’Azur pour la biodiversité et l’environnement (ARBE).
Cette année, pour sa troisième édition, le palmarès met à l’honneur 12 parcs d’activités régionaux. Ainsi, dans le Var, le parc d’activités des Bréguières (Arc-sur-Argens), du Capitou (Fréjus), le Technoparc Epsilon (Saint-Raphaël) ont été labellisés, niveau 2 pour le premier, niveau 1 pour les suivants ; de même que, dans le Vaucluse, Avignon Technopôle (Avignon-Montfavet) et le Technopôle aéronautique Pégase (Avignon), tous deux labellisés niveau 2. 
Par ailleurs, toujours dans  le Vaucluse, six parcs ont obtenu la reconnaissance de « Parc engagé ». Il  s’agit du parc d’activités Bel Air (Les Taillades), de Camp Bernard (Sablet), des Hauts Banquets (Cavaillon), de l’espace d’activités du Piol (Mazan) et des Fontaynes (Villes-sur-Auzon)… Tout comme La Roque d’Anthéron 2 dans les Bouches-du-Rhône, le parc d’activités de Napollon (Aubagne)  se voyant, pour sa part, remettre le label Parc+.
Nouvelle génération de parcs logistiques attentifs à la transition écologique, fédération de chefs d’entreprise mutualisant leurs ressources, démarche pour maitriser les impacts de l’activité économique sur l’environnement, choix de modes de déplacements doux comme le vélo, qualité architecturale, offre foncière adaptable aux besoins, conception paysagère, gestion des eaux de pluie, etc. … Telles sont quelques unes des initiatives respectives qui ont  permis l’attribution  de ces distinctions.


Rédigé par Marie-Odile Helme, le Vendredi 11 Décembre 2020 | Lu 342 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:04 Première pour Artplexe Canebière !






Businews Mag

Businews N°203 - Septembre Octobre 2021




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter