Menu

​Banque Populaire Méditerranée double la part des crédits aux entreprises


           

Au chevet des entreprises depuis les premiers jours de la crise Covid, la Banque Populaire Méditerranée a distribué 2 milliards d’euros de crédits en 2020, dont 1,2 milliard dans le cadre des prêts garantis par l’État (PGE). L’investissement immobilier a pour sa part dopé la demande en crédit des ménages.


Après 25 ans de carrière dans l’Est de la France, Sabine Calba a pris la directrion générale de la Banque Populaire Méditerranée. ©DR
Après 25 ans de carrière dans l’Est de la France, Sabine Calba a pris la directrion générale de la Banque Populaire Méditerranée. ©DR
Un mois après la tenue de son assemblée générale, la Banque Populaire Méditerranée a dévoilé les résultats financiers de son exercice 2020. « Ce fut une belle année. Notre modèle de banque coopérative de proximité a démontré sa supériorité. Nos conseillers ont pris les devants pour s’adapter et maintenir des relations personnalisées avec nos clients. Nous avons stabilisé notre produit net bancaire à 370 M€ (-1,2%) pour un résultat de 53 M€ (+1,5%) et nous avons joué pleinement notre rôle en distribuant 5 mds € de crédit en 2020 », résume Philippe Henri, président du Conseil d’administration de la Banque Populaire Méditerranée. 

Trois mois décisifs pour l’économie

Assemblée générale de la Banque Populaire Méditerranée le 26 avril 2021. ©DR
Assemblée générale de la Banque Populaire Méditerranée le 26 avril 2021. ©DR
Sur ces 5 mds € de crédits, 2,8 mds € ont été distribués aux particuliers et 2 mds € aux entreprises. « 1,2 milliard de PGE a été distribué aux entreprises. 7% des clients ont décidé de rembourser et 78% repartent sur un amortissement de cinq ans en jouant ainsi la carte de la sécurité en matière de trésorerie », précise Philippe Henri. Et depuis janvier 2021, une centaine de millions de PGE a été distribuée par la banque. « Nous avons doublé la part des crédits aux entreprises en 2020 », précise Philippe Gassend, directeur général adjoint. 
 
S’exprimant le 19 mai dernier, jour de la réouverture des restaurants, commerces, cinémas et musées, la banque coopérative, questionnée sur la conjoncture économique, fait preuve d’un optimisme mesuré. « La crise conduit à une réflexion stratégique de restructuration des grands groupes. Nos clients, des entreprises à taille humaine seront soumis à ce qui va se passer au cours des trois prochains mois. La saison sera décisive », analyse Philippe Gassend.   
« Quel va être le comportement des Français ? La reprise sera plus ou moins rapide en fonction de leur consommation. Il faut croire en l’avenir et se projeter de manière positive », souligne Sabine Calba, directrice générale de Banque Populaire Méditerranée. Succédant en avril dernier à Christophe Bosson qui a pris la direction de l’établissement bancaire en Occitanie, Sabine Calba aura pour mission d’élaborer le plan stratégique de l’établissement bancaire. Une feuille de route qui sera révélée en fin d’année. 

La banque qui possède 197 agences a procédé à 35 rénovations en 2020. Fruit de la fusion de la Banque Populaire Provençale et Corse, de la Banque Populaire Côte d’Azur et de la Banque Chaix,  Banque Populaire Méditerranée emploie 2187 salariés.
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Jeudi 20 Mai 2021 | Lu 358 fois










Businews Mag

Businews N°201 - Mai Juin 2021


businews_201_bd.pdf Businews 201 BD.pdf  (18.28 Mo)


Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter