Menu

​Des Rafale et des Caracal pour oublier la crise des sous-marins


           


Les Émirats arabes unis ont commandé à la France 80 Rafales et 12 hélicoptères H225M Caracal. ©Airbus Helicopters
Les Émirats arabes unis ont commandé à la France 80 Rafales et 12 hélicoptères H225M Caracal. ©Airbus Helicopters
80 avions de combat Rafale et 12 hélicoptères H225M Caracal… Les Émirats arabes unis (EAU) ont annoncé, ce 3 décembre, cette commande historique de plus de 16 mds € à la France lors de la visite du Président de la République française à Dubaï. Deux contrats pour l’acquisition des avions et des équipements associés, ont été signés avec Dassault Aviation et MBDA pour une livraison à compter de 2027 et un contrat a été passé avec Airbus Helicopters pour la livraison de 12 H225 M Caracal.

Les appareils seront assemblés sur le site d’Airbus Helicopters à Marignane. Cette nouvelle commande fait suite au contrat signé en avril 2021 par l’Armée Française dans le cadre du soutien à l’aéronautique pour l’acquisition de 8 hélicoptères du même type en complément de 4 H145 destinés à la Sécurité civile et 10 H 160 commandés pour la gendarmerie pour 600 M€ en faveur du constructeur aéronautique. « C'est une très bonne nouvelle pour le site en Région Sud où sont assemblés ces hélicoptères. Cela contribue au maintien des emplois et compétences et offre une visibilité supplémentaire à la société et l'ensemble de la sous-traitance », a réagi un porte-parole d'Airbus Helicopters. 

L’Armée de l’Air des Émirats sera le premier utilisateur en dehors de la France du Rafale au standard F4. Si la construction des Rafale bénéficiera aux entreprises de la Région Aquitaine, la Région Sud engrangera tout de même d’importantes retombées économiques. « Dassault devra adapter la taille de ses chaînes de production et Istres sera bien positionnée pour les réglages », explique Serge Bornarel, délégué général de l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie. 

Ce contrat intervient quelques mois après la crise des sous-marins et le camouflet infligé à la France. L’Australie ayant annulé un contrat de 55 mds € pour l’achat de 12 sous-marins au bénéfice des États-Unis et de Royaume-Uni.


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 3 Décembre 2021 | Lu 788 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >

En direct




À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets

Les plus lus

Inscription à la newsletter