Menu

​Emploi et innovation sur le pont de la 3ème édition des Nauticales


           

Du 19 au 27 mars 2022, La Ciotat a hissé haut les voiles pour la troisième édition des Nauticales. Le salon nautique de La Ciotat a mis en lumière l’emploi des métiers de la mer avec la tenue d’un forum et mis un coup de projecteur sur l’innovation avec la présentation notamment du bateau à propulsion hydrogène conçu par la ciotadenne Chloé Zayed.


"The New Era", navire à passagers zéro émission. ©NBC
"The New Era", navire à passagers zéro émission. ©NBC
Première région maritime de France, avec 120 000 emplois liés à la mer en région Sud, le littoral suscite des vocations certes mais encore insuffisantes au regard du dynamisme de la filière et de son potentiel de croissance. La métropole Aix-Marseille Provence qui évalue le potentiel de 40 000 créations d’emplois d’ici à 2030 a organisé le forum des métiers de la mer les 23 et 23 mars durant les Nauticales. « 300 postes liés aux métiers de la mer sont à pourvoir en deux jours sur le salon et 2000 par an. Nous recherchons des mécaniciens, chaudronniers, tuyauteurs, peintres industriels, des architectes d’intérieur, des personnels d’hôtellerie. Nous devons mariniser certains métiers de l’industrie avec une formation qualifiante dispensée par Pôle emploi », souligne Jean-Charles Blanc, directeur de Pôle emploi dans les Bouches-du-Rhône. Le chantier naval MB92 à la Ciotat recrute dans la perspective de la mise en service en septembre 2022, d’Atlas, la plate-forme de levage automatisée, capable de sortir hors de l’eau des unités de 4 300 tonnes. « Nous sommes 150 collaborateurs et en 2022 nous allons augmenter nos effectifs de 15% », a souligne Aline Amauger, directrice des ressources humaines de MB92. 
 

​Plein gaz pour Hynova

Parmi la centaine d’exposants et la présentation à flots et à sec d’une cinquantaine de bateaux neufs, l’un d’eux a suscité la curiosité des nombreux visiteurs. La jeune société Hynova a en effet présenté son bateau (12 passagers) zéro émission qui fonctionne avec de l’hydrogène et une pile à combustible développée par Eodev, filiale d’Energy Observer. « C’est le premier bateau à hydrogène au monde à être homologué plaisance », se réjouis la fondatrice et présidente d’Hynova Chloé Zaied. Après une tournée en 2021 de son navire démonstrateur dans les ports du sud de la France et Monaco, elle s’apprête à lancer dans deux semaines l’industrialisation avec la production d’une pré série de navires de 10 tonnes dotés d’une propulsion de 250 Kw. Un premier bateau devrait sortir des chantiers fin 2022 et quatre autres l’année suivante. « Comme Tesla dans l’automobile, nous allons révolutionner le monde de la plaisance », s’enthousiasme Chloé Zaied qui adresse le marché des taxi boats et des annexes des yachts de luxe.
À elle seule, elle devrait acquérir trois de ses futures constructions pour Eden Boat, son entreprise qui propose des promenades en mer dans le Parc des Calanques.     



Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 25 Mars 2022 | Lu 314 fois






>>> Dans la même rubrique >>>
< >





À la une ce mois-ci

Businews N°205 - Janvier Février 2022




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter