Menu

​Kevin Polizzi, bâtisseur d’un nouveau quartier


           

Infatigable patron de Jaguar Network, Kevin Polizzi a dévoilé le 2 février 2021 à la presse, les détails de Théodora. Ce futur quartier numérique verra le jour en 2024. Situé en lisière d’Euromed 2, au nord de Marseille, Théodora, porté par la holding Unitel, va engager 100 M€ et contribuer à la création de 3 000 emplois. Détail d’un projet innovant d’hybridation avec la ville qui parie sur la cohésion et l’inclusion par la formation tout en valorisant la transition énergétique.


Theodora, un ensemble immobilier confié aux architectes Roland Carta et Eric Galligani ©Carta Associés & AER.
Theodora, un ensemble immobilier confié aux architectes Roland Carta et Eric Galligani ©Carta Associés & AER.
Théodora va se métamorphoser, seul son nom restera… Cette zone d’entreprises vieillissante située en face du pôle multimodal Capitaine Gèze a suscité l’intérêt de Kevin Polizzi, directeur général de l’opérateur cloud et télécom Jaguar Network. Ce dernier vient de se porter acquéreur, via sa holding Unitel de ce terrain de 1,6 ha.
« Théodora sera un hub digital d’innovation situé en bordure Nord d’Euroméditerranée, au cœur du projet de revitalisation urbaine du Boulevard Capitaine Gèze », a expliqué la secrétaire générale d’Unitel Violaine Richard. Le programme porte sur la construction d’un ensemble immobilier de 35 000 m2 décomposé en deux phases de 18 000 m2 et 17 000m2. « Nous allons développer 70% d’activités tertiaires, 10% de formation et 15% voué à l’hospitalité, au coliving et 5% au tiers lieux », détaille Violaine Richard.

Theodora, futur hub digital d'innovation ©Carta Associés & AER Studio
Theodora, futur hub digital d'innovation ©Carta Associés & AER Studio
Théodora hébergera un centre de services de nouvelle génération. Le propriétaire de 75% de Jaguar Network, maison-mère de Free, s’apprête à mettre prochainement sur le marché son offre à destination des entreprises. Le projet prévoit également un bâtiment dédié à la cyber sécurité, un centre de formation pour les métiers techniques (maintenance de la fibre et data centers, installation de la 5G…) afin de compléter l’offre dispensée à Marseille dans le numérique par la Plateforme.

Sur les 3 000 créations nettes d’emplois annoncées, 1 000 collaborateurs travailleront pour les sociétés d’Unitel et 2 000 postes devraient être créés par les entreprises et sous-traitants qui emménageront sur le site.     
La nature reprendra ses droits sur la ville avec près de la moitié du site traversé par le ruisseau des Aygalades. Aujourd’hui enfoui, il sera exhumé pour créer un lieu de vie ouvert sur la ville. « Le projet est encore fortement dépendant des travaux liés au réaménagement du boulevard capitaine Gèze », explique Kevin Polizzi qui mise sur un démarrage de chantier en 2022 pour une livraison en 2024 de la première phase.
Ce féru de nouvelles technologies et d’innovation met le digital et le Big data au service de la construction des immeubles et de leur fonctionnement. Théodora sera interconnecté via une flotte de véhicules électriques, à terme autonomes, à des immeubles annexes de Jaguar Network. Ces satellites devraient se poser à Aix, Istres et Aubagne pour résoudre l’épineux problème de la mobilité des salariés. Pour concrétiser ce projet à Marseille, Unitel prévoit d’accélérer ses investissements, estimés à 100 M€, dans la transformation de l’écosystème régional.
 


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Mercredi 3 Février 2021 | Lu 1278 fois










Businews Mag

Businews N°199 - Janvier 2021




Facebook

Derniers tweets


Inscription à la newsletter